La Mostra de Venise couronne "The Woman who left", film philippin en noir et blanc de 4 heures

CINÉMA

PALMARÈS – "The Woman who left", du réalisateur philippin Lav Diaz, a reçu le Lion d’or à la Mostra de Venise qui s’est achevée ce week-end. Le Lion d’argent a été attribué à "Nocturnal Animals", du styliste américain Tom Ford.

Ils n’ont pas cédé à la facilité. Présidé par Sam Mendès, le jury de la Mostra de Venise a décerné son Lion d’or samedi soir à The Woman who left (La femme qui est partie), du réalisateur philippin Lav Diaz. Ce récit en noir et blanc, qui dure près de quatre heures, raconte l'histoire d'une femme injustement accusée d’un crime et qui se retrouve partagée entre désir de revanche et pardon.

"Je n'arrive pas à croire que j'ai reçu ce prix. C'est très beau. Il va au peuple philippin, à notre lutte, à la lutte de l'humanité", a déclaré Lav Diaz, qui signe des œuvres à l’esthétisme irréprochable.

Interpellé sur la longueur de ses films - 8 heures pour A Lullaby to the Sorrowful Mystery, prix Alberd-Bauer à la dernière Berlinale -, le cinéaste âgé de 57 ans a déclaré la semaine dernière : "Je veux me démarquer des règles, des formats. C'est ma liberté, ma façon de m'exprimer".

"Nous avons débattu sur le film de Lav Diaz, de la même façon que nous avons débattu sur tous les films et on peut dire qu'il a suscité beaucoup d'enthousiasme", a expliqué, pour sa part, Sam Mendes à l'issue de la cérémonie. Le réalisateur des deux derniers épisodes de James Bond s’est également réjoui que ce prix augmente les chances que le film soit vu "par un large public".

Le Lion d'argent pour Tom Ford

Le Lion d’argent a été attribué à Nocturnal Animals, deuxième film de Tom Ford. Le styliste américain y raconte deux histoires en une : celle d'une femme Susan (Amy Adams), dont la vie est bouleversée lorsqu'elle lit le manuscrit d'un thriller envoyé par son ancien mari Edward (Jake Gyllenhaal), et celle de Tony (lui aussi interprété par Jake Gyllenhaal), dont les vacances en famille tournent au cauchemar.

Emma Stone et Oscar Martinez récompensés

La Coupe Volpi de la meilleure interprète féminine revient à l'Américaine Emma Stone dans La la Land, de l'Américain Damien Chazelle. Quant au Prix d'interprétation masculine, il a été attribué à l'Argentin Oscar Martinez pour El Ciudada Ilustre, où il campe un écrivain timide et ironique, Prix Nobel de littérature, fuyant les mondanités et redécouvrant ses racines.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter