"La Reine des Neiges" serait lesbienne selon un pasteur américain

"La Reine des Neiges" serait lesbienne selon un pasteur américain

DirectLCI
SCANDALE - Plus gros carton de l'histoire de Disney, "La Reine des Neiges" fait parler d'elle de l'autre côte de l'Atlantique. Un pasteur américain accuse en effet le film de faire l'apologie de l'homosexualité. Explications.

Avec un peu plus d'un milliard de dollars de recettes mondiales, La Reine des Neiges est devenu le plus gros succès de l'histoire de Disney. Il a battu à plates coutures le précédent record détenu par Le Roi Lion, qui s'élevait à 987 millions de billets verts. Alors que le film en question jouit d'une solide réputation et que sa BO, portée par le tube Let it go, est reprise en chœur partout sur la planète, des accusations abracadabrantes proférées dans les colonnes du Los Angeles Times viennent entacher le tableau.

Selon Kevin Swanson, un pasteur américain, le long métrage d'animation de Chris Buck et Jennifer Lee ferait l'apologie de l'homosexualité. Il étaye cette théorie en voyant dans le couronnement de l'héroïne une forme de coming out. Une renaissance qui s'accompagne, comme par hasard d'après Swanson, de l' entraînant tube Let it go , qui célèbre la libération. "Libérée, Délivrée. Je ne mentirai plus jamais. Libérée, Délivrée. C'est décidé, je m'en vais", chante Elsa en construisant son beau château givré. Et, cerise sur le gâteau, la belle ne finit même pas, comme le veut la coutume disneyienne, dans les bras d'un homme. Ces éléments suffiraient donc à Kevin Swanson pour estimer ce personnage gay.

La zoophilie pointée du doigt

L'intéressé accuse donc la firme aux grandes oreilles d'être une organisation pro-homosexualité. "Si j'étais à la place du diable, j'aurais acheté Disney en 1984", explique-t-il, plus que jamais sûr de ses propos, tout en appelant les parents à la vigilance. Et ça ne s'arrête pas là... Au-delà des accusations liées à l'homosexualité, le pasteur va encore plus loin. Il affirme en effet que le sympathique Kristoff, qui aide Anna à retrouver sa sœur Elsa, serait un peu trop proche de son renne Sven. Il y voit ainsi la marque d'une banalisation de la zoophilie.
 

Plus d'articles

Lire et commenter