La star du film "Much Loved" victime d'une violente agression au Maroc

La star du film "Much Loved" victime d'une violente agression au Maroc

DirectLCI
AGRESSION - L'actrice principale du film "Much Loved", Loubna Abidar a été victime d'une violente agression à Casablanca, au Maroc. Le visage tuméfié et en sang, la jeune femme de 29 ans déclare dans une vidéo n'avoir pas été autorisée à porter plainte.

Après l'interdiction du film au Maroc et de violentes attaques à l'encontre de l'équipe du film, avant même sa sortie en salle, est-ce une nouvelle pression qui s'exerce sur les protagonistes de Much Loved ? L'actrice Loubna Abidar, qui interprète le rôle d'une prostituée dans le film de Nabil Ayouch, a été violemment agressée, ce vendredi 5 novembre, à Casablanca, relate le Huffington Post Maghreb.

Dans un post sur son compte Facebook , plusieurs clichés montrent le visage tuméfié et l'arcade sourcilière ensanglantée de l'actrice de 29 ans. 

الممثلة المغربية الأمازيغية لبنى أبيضار تتعرض للاعتداء إثر وصولها إلى الدار البيضاء من طرف مجرمين مجهولين ، والمصحات وول...

Posté par loubna abidar sur  vendredi 6 novembre 2015

A LIRE AUSSI >> Much Loved, la critique : un film sans complaisance 

Tabassée dans l'indifférence

Dans une vidéo postée sur un compte Facebook, l'interprète de Noha dans le film "Much Loved" raconte qu'elle a été agressée et que les médecins, les commissariats ainsi que les cliniques ont refusé de la prendre en charge et de la soigner. Elle affirme également qu'elle s'est rendue dans un commissariat de Casablanca et qu'elle a été reçue avec des rires. Un policier se serait même réjoui de ce qu'il lui était arrivé en ces termes : "Enfin, Abidar a été frappée", relate-t-elle, selon une transcription de la vidéo effectuée par France 24.

الممثلة المغربية الأمازيغية لبنى أبيضار تتعرض للاعتداء إثر وصولها إلى الدار البيضاء من طرف مجرمين مجهولين ، والمصحات وولايات الأمن بالمنطقة لم تستقبلها .. بل تشمتوا فيها قائلين "وأخيرا لبنى أبيضار أتت إلينا مضروبة ."الفنانة الآن في منزل إحدى السيدات وجرحها خطير ..كيفاش مابغاوش يستقبلوها !! واش الطبيب كيختار شكون يداوي ؟ واش الكوميساريات كتختار لمن تأمن الحماية ؟ لبنى أبيضار إنسان قبل ما تكون ممثلة أعباد الله !!فين هي الإنسانية ؟؟

Posté par Asmae Mahdad sur jeudi 5 novembre 2015

Si pour l'heure, il demeure impossible de dire que cette agression violente est la conséquence de la participation de l'actrice au film, l'équipe du long-métrage fait l'objet de nombreuses pressions. Much Loved, qui a été présenté au dernier Festival de Cannes durant la Quinzaine des réalisateurs, devait initialement sortir en salles à l'automne au Maroc mais le gouvernement marocain a annoncé fin mai que le film serait interdit de projection car il comporte un "outrage grave aux valeurs morales et à la femme marocaine".

A LIRE AUSSI >> Notre critique de Much Loved, le film de Nabil Ayouch

Loubna Abidar a, de son côté, été menacée de mort. En juin dernier, elle écrivait : "Imaginez un étranger qui appelle vos parents pour leur dire que leur fille va mourir". "C'est seulement du cinéma, du cinéma. Les gens qui nous appellent au téléphone pour m'insulter, moi et mes parents, je ne sais pas comment ils ont fait pour avoir notre téléphone. C'est honteux", s'insurgeait-elle. 

A LIRE AUSSI >>  Le film de Nabil Ayouch couronné à Angoulême

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter