"Le grand jour", "Coup de chaud", "La vie en grand"... : notre sélection DVD/Blu-Ray du week-end !

CINÉMA
RATTRAPAGE – Vous avez envie de vivre le grand jour de quatre enfants aux quatre coins du monde ? D’enfourcher une moto pour disperser des cendres dans un esprit rock ? De vivre une adolescence mouvementée au cœur de la cité ?... Sans plus attendre : allumez votre télé, activez vos lecteurs DVD/Blu Ray ou votre service de VOD et prenez place dans votre canapé. Metronews vous a concocté un programme idéal !

 LE GRAND JOUR
Les voix de l’espoir…
Vous aviez aimé Sur le chemin de l’école ? Vous allez adorer Le grand jour, le nouveau documentaire de Pascal Plisson, injustement boudé à sa sortie en salles l’an dernier. Avec l’humanité qui le caractérise, l’intéressé a posé sa caméra dans quatre pays différents pour suivre une journée décisive de la vie de quatre jeunes gens. De la Mongolie à Cuba en passant par l’Ouganda et l’Inde, ils se rêvent boxeur, sommité du cirque, mathématicien ou ranger. Leurs parcours, touchants et enthousiasmants, donnent l’irrépressible envie de se transcender.
(En DVD et Blu-Ray chez Pathé)

 COUP DE CHAUD
Vous avez dit borderline ?  
Quelque part en France, dans un petit village à l’allure faussement tranquille. Alors que les habitants sont à cran, malmenés par une canicule tyrannique, Josef Bousou (excellent Karim Leklou) sème le trouble. Cet inquiétant fils de ferrailleur est tenu pour responsable des emmerdes environnantes, devenant la tête de turc idéale. Avec Coup de Chaud, Raphaël Jacoulot propose une expérience singulière, à la fois très inconfortable et fascinante (jusqu’à ses propres maladresses). Plus qu’une réussite, on tient une découverte.
(En DVD chez Diaphana)

 LA VIE EN GRAND
De l’optimisme dans le désespoir…
Adama, un ado en échec scolaire, vit chichement avec sa mère en banlieue parisienne. Un matin, il s’engouffre tête en avant, avec son meilleur ami Mamadou, dans une affaire de drogue… Derrière la patte du cinéaste Mathieu Vadepied se profile la sensibilité de ses producteurs, Olivier Nakache et Eric Tolédano (Intouchables). La vie en grand associe en effet réalité crue et fable fantaisiste. Violence, manque affectif, incapacité de se projeter vers un ailleurs engageant… tout est contrebalancé ici par une approche tendre et drolatique.
(En DVD chez Gaumont)

 A CAPPELLA
Le passé galope…
C’est chez la maman d’un de ses professeurs que Han Gong-ju, une jeune lycéenne, trouve refuge pour quelque temps. Dans son quartier d’origine, une enquête policière suit son cours… Inspiré d’un fait divers, A Cappella de la sud-coréenne Lee Sujin joue sur plusieurs cordes pour peindre le tableau extrêmement sombre d’une société où l’individualisme est carnassier. Le mélange de délicatesse dans le traitement et de brutalité dans le propos confère à ce long métrage une aura particulière, dont on a du mal à se départir.
(En DVD chez Dissidenz Films)

 JE SUIS MORT MAIS J’AI DES AMIS
Déluge funèbre…
Quatre potes rockeurs – barbus, chevelus et belges – décident d’entamer une ambitieuse tournée à Los Angeles avec les cendres du chanteur de leur groupe, tout récemment décédé. Le trip qui s’annonçait plutôt tranquille prend un virage inattendu avec l’arrivée de l’amant du défunt. Après Où est la main de l’homme sans tête, les réalisateurs Guillaume et Stéphane Malandrin s’offrent un road-trip attendrissant, teinté de nostalgie et de douce euphorie. En route, on croise les ombres de Groland et – toutes proportions gardées – de Chaplin. 
(En DVD chez Blaq Out)

Lire et commenter