Le Loup de Wall Street : Jordan Belfort n’a pas fini de payer

Le Loup de Wall Street : Jordan Belfort n’a pas fini de payer

DirectLCI
ESCROC - Pendant que le Loup de Wall Street, film inspiré de son histoire, cartonne au cinéma, le vrai Jordan Belfort n’a pas fini de payer ses dettes. Il doit toujours des millions de dollars à ses victimes.

Grâce au film de Martin Scorsese, Jordan Belfort, le véritable "loup de Wall Street", profite actuellement d’une célébrité pour le moins contrastée. En effet, si son histoire et son nom sont sur toutes les lèvres, c’est bien souvent le visage de Leonardo DiCaprio qui est substitué au sien.  Mais alors que l’histoire de ses arnaques fait de nouveau la une des médias, les victimes ont quant à elles l’impression de passer à la trappe !

En effet, si Jordan Belfort a fini de purger sa peine de prison, il doit toujours rembourser énormément d’argents aux personnes qu’il a arnaquées. Sur les 110,4 millions de dollars qu’il a été condamné à verser, il n’a pour l’instant remboursé que 11, 6 millions. Et pourtant, il a gagné beaucoup d’argent en vendant les droits de son auto-biographie pour qu’elle soit adaptée au cinéma.

Des millions à rembourser

La justice a d’ailleurs décidé d’ouvrir une enquête, suite à une question posée par la journaliste américaine Susan Harrigan. Cette dernière avait envoyé au juge en charge de l’affaire un courrier, dans lequel elle demandait quelle partie des profits du film de Martin Scorsese reviendrait aux victimes de la société de Jordan Belfort, Stratton Oakmont.

L'arnaqueur est en effet censé verser 50% de ses revenus. Mais sur le million qu’il a touché de la part de la société de production du Loup de Wall Street, il n’a reversé que 21 000 dollars, au lieu des 500 000 dollars qu’il aurait dû payer. Des faits qui pourraient déclencher une nouvelle bataille juridique entre Jordan Belfort et ses victimes...
 

Plus d'articles