Le lubrifiant "50 Nuances de Grey" est-il une grosse arnaque ?

Le lubrifiant "50 Nuances de Grey" est-il une grosse arnaque ?

DirectLCI
DANGER - Pour accompagner la sortie de "50 Nuances de Grey" au cinéma, l'auteure E. L James et une marque britannique avaient développé plusieurs jouets érotiques. Mais visiblement, le lubrifiant n'a pas convaincu les utilisatrices, puisque l'une d'elles a décidé de porter plainte, affirmant que le produit pourrait même être dangereux.

Vous comptiez offrir ou vous offrir l'un des jouets érotiques 50 Nuances de Grey pour la Saint-Valentin. Attention au lubrifiant. Celui-ci se retrouve actuellement au coeur d'un procès ! En Californie, une femme vient en effet de porter plainte contre ce produit, puisqu'elle affirme qu'il ne fonctionne pas !

A VOIR AUSSI >> Regardez la bande-annonce dévoilée au Super Bowl

Le lubrifiant en question fait partie de la gamme de produits érotiques dérivés du film, créés par la marque britannique Lovehoney et approuvés par E.L James, l'auteure du livre. Une gamme au contenu assez large, puisqu'elle va des menottes aux vibromasseurs, en passant par les préservatifs, cordes de bondage et autres fouets.

Un produit inefficace et dangereux ?

Selon la plainte déposée, la plaignante reproche au lubrifiant 50 Nuances de Grey de faire de la publicité mensongère : "le packaging annonce des qualités aphrodisiaques et un plaisir sexuel multiplié, ce qui n'a pas été le cas". Mais la jeune femme va plus loin en laissant entendre que le produit pourrait également être dangereux. Selon elle, il n'a pas été approuvé par la FDA (Food and Drugs Administration), et ne serait pas compatible avec les préservatifs.

A VOIR AUSSI >> 50 photos pour patienter jusqu'au 11 février

La plaignante a donc décidé de porter plainte en faveur de toutes les personnes ayant acheté le lubrifiant 50 Nuances de Grey au cour des quatre dernières années, et demande le remboursement du produit ainsi que des dommages et intérêts. A l'heure actuelle, la marque qui le commercialise n'a pas encore réagit.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter