Les comédies romantiques banalisent-elles le harcèlement sexuel ?

CINÉMA

INFLUENCE - Selon une étude menée par une chercheuse de l'Université du Michigan, les femmes qui regardent des comédies romantiques sont plus tolérantes face au harcèlement sexuel. Pour parvenir à ses conclusions, la sexologue a montré à ses cobayes des films tels que ''Mary à tout prix''.

Spectatrices sous influence. Selon une nouvelle étude américaine, les femmes qui regardent des comédies romantiques sont plus tolérantes face au harcèlement sexuel.

Ces observations ont été menées par Julia R. Lippman, une experte en sexologie de l'université du Michigan. Elle a publié ses conclusions dans un rapport titré ''Je l'ai fait parce que je t'aimerai toujours'' et dévoilé par The Guardian.

Love Manager dans le collimateur

Lors d'une expérience, la sexologue a montré des extraits de six films à un groupe de femmes. Elles devaient ensuite répondre à un questionnaire pour évaluer leurs opinions face à des comportements masculins inadaptés. Celles qui avaient vu des comédies romantiques ont alors estimé que certaines affirmations qui relevaient du harcèlement sexuel étaient exagérées et que ce n'était pas si grave que ça.

Parmi les films visionnés : Love Manager et Mary à tout prix. Dans le premier, une jeune voyageuse de commerce, jouée par Jennifer Aniston, se faire suivre à travers tous les Etats-Unis par un flirt d'un soir. Le second raconte les aventures d'un homme qui tombe, treize ans plus tard, sur une ancienne copine de lycée. Fou amoureux, il tente le tout pour le tout afin de la conquérir et va jusqu'à la faire espionner.

Des documentaires animaliers testés

Selon Julia R. Lippman, ces comédies romantiques qui montrent de tels agissements sont responsables d'une certaine forme de tolérance par rapport à ces mêmes actes lorsqu'ils se produisent dans la vraie vie.

A l'opposé, les femmes qui avaient vu des films dramatiques, comme Les Nuits avec mon ennemi ou Plus jamais, ainsi que les documentaires animaliers La marche de l'Empereur et Le peuple migrateur, se sont montrées beaucoup plus vigilantes quant aux faits de harcèlement sexuel.

A LIRE AUSSI  >> Le harcèlement dans les transports, dernier souci du Sénat ?

Lire et commenter