"L’homme qu’on aimait trop", un film à cheval entre fiction et réalité

DirectLCI
André Téchiné n'est jamais reparti de Cannes avec la Palme d'Or. Ce sera encore le cas cette année. Le film qu'il présente n'est pas en compétition officielle. Le réalisateur a choisi de porter à l'écran l'affaire Agnelet, un feuilleton judiciaire qui a fait la Une de l'actualité, il y a quelques semaines avec la condamnation de Maurice Agnelet pour le meurtre de sa maîtresse Agnès Le Roux.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter