"Mad Max : Fury Road", "Trois souvenirs de ma jeunesse"... : notre sélection DVD/Blu-Ray du week-end !

CINÉMA
RATTRAPAGE – Vous êtes adepte de sable et de rock’n’roll ? Vous aimez les grands singes qui s’amusent à grimper dans des buildings new yorkais ?... Sans plus attendre : allumez votre télé, activez vos lecteurs DVD/Blu Ray ou votre service de VOD et prenez place dans votre canapé. Metronews vous a concocté un programme idéal ! 

Mad Max : Fury Road
Dust in the wind…
Présenté en mai dernier au Festival de Cannes, Mad Max : Fury Road aurait probablement reçu un prix majeur s’il était en compétition. Esthétiquement atomisant, vrombissant, visionnaire, rythmé en diable, explosif jusqu’à l’extase… Le nouveau délire de George Miller redessine avec fureur les contours du blockbuster et dynamite le mythe de Mad Max. Lequel vit là de nouvelles aventures à déboiter les mâchoires et faire cracher du sable. Mention spéciale aux redoutables héroïnes qui l’accompagnent dans son périple.
(En DVD et Blu-Ray chez Warner Bros.)

Trois souvenirs de ma jeunesse
Construction identitaire
Il est des films que l’on regarde comme on fait un puzzle. Trois souvenirs de ma jeunesse en fait partie. Avec nostalgie et émotion, Arnaud Desplechin effeuille des bribes de la vie de Paul Dédalus, son personnage de Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle). Il y a son enfance à Roubaix, les crises de folie de sa mère, ses amours, ses emmerdes, ses balbutiements… Des mots qui swinguent, des acteurs inspirés, de la romance, du romantisme… Ici, tout soulève un vent enivrant que l’on accueille les bras ouverts.
(En DVD chez Blaq Out)

King Kong
Monstre sacré
82 années d’existence et pas une ride au compteur. King Kong est bel et bien l’une des créatures les plus emblématiques du cinéma. En atteste la parution en blu-ray - une première ! - du chef-d’oeuvre de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack. En bonus, vous y trouverez notamment un magnifique livret de 36 pages ou une séquence d'essai de création commentée par Ray Harryhausen, concepteur (émérite) d’effets spéciaux. Intemporelle, la rencontre entre l’actrice Fay Wray et du fameux gorille géant fait encore et toujours des étincelles.
(En DVD et Blu-Ray chez Warner Bros.)

300 hommes
Ensemble, une nuit
Un film documentaire sur les accueils de nuit, c’est suffisamment rare pour être mentionné. Aline Dalbis et Emmanuel Gras abordent ici ce sujet douloureux en investissant le centre d’hébergement et de réinsertion sociale Forbin, à Marseille. C’est là que, tous les soirs, des existences à la dérive, sacrifiés, mornes… se croisent et s’empoignent pour faire briller dans la nuit noire un sursaut d’humanité. On en ressort encore hantés par les visages et les regards. Par le combat étourdissant que se livrent le courage et la misère.
(En DVD chez Blaq Out)

 Kill your darlings
Trio infernal
Chantres de la Beat Generation, Allen Ginsberg, Jack Kerouac et William Burroughs, membres de l’élite de la littérature américaine du 20ème siècle, sont les héros de Kill Your Darlings de John Krokidas. Si la mise en scène est parfois malhabile, il y a là une volonté de cristalliser une époque propice à tous les fantasmes, avec ces étudiants rebelles, hors des clous, pour qui la transgression est un moteur créatif. Excès, amour à trois, autodestruction… Daniel Radcliffe, Dane DeHaan et Michael C. Hall sont sur tous les fronts.
(En DVD et Blu-Ray chez Metropolitan Video)

Lire et commenter