Mais qui est donc Julie Gayet ?

Mais qui est donc Julie Gayet ?

DirectLCI
PORTRAIT – Le magazine "Closer" affirme dans son dernier numéro que le président de la République entretient une liaison avec l'actrice Julie Gayet. Une comédienne discrète qui a notamment tourné pour Agnès Varda et Dominique Farrugia, alternant souvent entre comédies et drames.

"Elle dispose aussi bien d’un tempérament rock'n'roll que d’une approche tout en douceur." Les mots sont de Christian Clavier pour qualifier Julie Gayet, 41 ans, qui se retrouve malgré elle au cœur de l'actualité depuis que Closer a révélé au grand jour sa liaison avec François Hollande.

Avérée ou non, cette histoire met en lumière une comédienne peu connue du grand public, plutôt cantonnée aux films d'auteurs depuis une dizaine d'années. Après avoir exercé le chant lyrique pendant son adolescence et décroché un petit rôle dans Premiers baisers au début des années 1990, la comédienne enchaîne les rencontres décisives au début de sa carrière, d'Agnes Varda à Elie Chouraqui, en passant par Christian Clavier ou Dominique Farrugia, qui lui donne le premier rôle de la comédie Delphine 1 – Yvan 0, son plus gros succès populaire à ce jour.

Un rôle politique dans Quai d'Orsay

Fille d'un grand chirurgien proche de Bernard Kouchner, Julie Gayet a toujours affiché ses choix politiques de gauche. Lors de la dernière campagne présidentielle, en 2012, elle avait affiché son soutien au futur chef de l'État en apparaissant dans son clip de campagne et en assistant, comme de nombreuses personnalités à l'un de ses meetings.

Côté vie privée, elle a longtemps été mariée avec Santiago Amigorena, écrivain et scénariste d'origine argentine, avec qui elle a eu deux garçons, Tadéo et Ezéchiel , 13 et 14 ans. "Ce qui est intéressant, c’est l’énergie qu’on donne, confiait-elle à Metronews en 2010 à l'occasion de la Journée de la femme. Je n’ai jamais réfléchi dans ma vie par rapport à l’image que je devais donner parce que je suis comédienne".

"Je n’ai pas de plan de carrière, je fonctionne aux rencontres, avec un réalisateur ou un partenaire, déclarait-elle déjà dans Libération en 2004. Je ne fais pas ce métier pour l’argent, ne serait-ce que par respect pour les techniciens." Ironie du sort : on a récemment aperçue la comédienne dans Quai d'Orsay, où elle incarne une conseillère du ministre de l'Intérieur. Aurait-elle demandé conseil à son nouveau compagnon pour préparer ce rôle très politique ?

Plus d'articles

Sur le même sujet