Mais qui est Miles Teller, le batteur prodige de "Whiplash" ?

Mais qui est Miles Teller, le batteur prodige de "Whiplash" ?

INCROYABLE TALENT – Après les excellents "Rabbit Hole" et "The Spectacular Now", Miles Teller a trouvé un rôle en or dans "Whiplash", grand favori de la compétition officielle du Festival de Deauville. Et qu'on verra bientôt dans le "reboot" des Quatre Fantastiques. Focus sur un visage que les cinéastes n’ont pas fini de s’arracher.

Miles Teller. Retenez bien ce nom parce qu’il risque de s’inscrire durablement dans le paysage cinématographique américain. Cet interprète surdoué de 26 ans, découvert grâce à Rabbit Hole aux côtés de Nicole Kidman, est aujourd’hui comparé, à juste titre, à Leonardo DiCaprio, Ryan Gosling ou John Cusack. "Je suis très flatté car j’admire ces comédiens qui sont capables de tout jouer", commente l’intéressé derrière ses lunettes de soleil, confortablement installé sur une terrasse deauvillaise.

Après avoir passé dix-huit heures à Paris où il a eu le temps de poster une photo près de la tour Eiffel sur Twitter, Miles Teller a foulé les planches normandes pour défendre Whiplash. "C’est la première fois de ma vie que je viens en Europe, confie-t-il. "Je n’en avais pas eu l’occasion avant et je suis content que cela se fasse avec un film dont je suis très fier". Devant la caméra du cinéaste franco-américain Damien Chazelle , ce dernier incarne un jeune homme nourrissant le désir de devenir un immense batteur de jazz et se heurtant à un professeur tyrannique.

Deauville lui offre une standing ovation

"Je voulais ce rôle plus que tout au monde (il est lui-même batteur, ndlr), se souvient-il en sirotant un thé glacé. J’étais persuadé que le public répondrait bien à l’histoire car on n’est jamais dans le jugement ou le politiquement correct". Choix artistique probant puisque cette relation conflictuelle entre deux passionnés de musique a, comme à Sundance et à Cannes, littéralement enflammé le Festival de Deauville. En témoignent les dix longues minutes de standing ovation qui ont suivi sa projection.

En attendant de le croiser probablement aux prochains Oscars, Miles Teller sera bientôt à l’affiche de la suite de Divergente et de la très attendue nouvelle version des Quatre Fantastiques, dans laquelle il campe Mr Fantastic .  "On a essayé de réinventer les personnages et d’en faire quelque chose de plus sombre", promet-il. "Le fait que la Torche Humaine soit un acteur noir (Michael B. Jordan l’incarnera, ndlr) est un grand pas qui nous débarrasse des stéréotypes gravitant autour des comics". On souscrit !  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : surmortalité de 9% en France en 2020 par rapport à 2019

Vaccination : c'est parti pour la prise de rendez-vous en ligne sur le site Sante.fr

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Les alertes neige sont levées, un département en vigilance crues

Virus "le plus dangereux du monde" créé par l'Homme : que sait-on de cette une de "Sciences et Avenir" ?

Lire et commenter