Mais qui est Sophie Nélisse, la nouvelle princesse du cinéma au Canada ?

Mais qui est Sophie Nélisse, la nouvelle princesse du cinéma au Canada ?

PORTRAIT - Elle est la star de la comédie "La Fabuleuse Gilly Hopkins", en salles ce mercredi. A 15 ans à peine, la canadienne Sophie Nélisse a déjà tout pour tutoyer les étoiles. metronews l’a rencontrée lors de sa venue à Paris, ville dont elle chante les louanges. Focus.

Le 27 mars 2000, quelque part dans la ville ontarienne de Windsor, plusieurs bonnes fées se sont penchées sur le berceau de Sophie Nélisse. Née d’une mère enseignante d’anglais et d’un père chercheur en acoustique, la jeune fille, âgée de 15 ans, est devenue la nouvelle princesse du cinéma au Canada. Preuve en est avec la comédie La Fabuleuse Gilly Hopkins, en salles ce mercredi, dans laquelle elle s’est octroyée la tête d’affiche aux côtés de talents d’envergure tels que Glenn Close et Kathy Bates. Rien que ça !

"Jouer la comédie n’était pourtant pas ma passion", explique la graine de star avec un sourire espiègle, elle qui voue depuis ses 4 ans un amour infini à la gymnastique. "J’ai atterri dans ce monde-là, avec ma petite soeur, en suivant mon grand frère, que le métier d’acteur faisait rêver." Après une petite pub pour Ikéa, Sophie est repérée et engagée pour incarner en 2012 une des attendrissants élèves de Monsieur Lazhar, le touchant long métrage de Philippe Falardeau. "C’était une première expérience incroyable : j’ai été citée à de nombreux prix et le film est allé aux Oscars."

Son modèle ? Meryl Streep

Galvanisée par le succès naissant, cette fan de Kate Winslet rejoint la série populaire Les Parent, véritable institution au pays de l’érable, et s’ouvre derechef les portes du royaume d’Hollywood avec La voleuse de livres, d’après le best-seller de Markus Zusak. "Cela ne m’empêche pas de continuer sérieusement l’école en parallèle", lance-t-elle, prudente. "Je suis des cours pendant les tournages et je souhaiterais vraiment poursuivre mes études, dans la réalisation ou la photographie, au cas où la porte du cinéma se referme. On ne sait jamais. Je suis quand même intelligente malgré mes cheveux blonds ! (rires)"

Si La Fabuleuse Gilly Hopkins ne révolutionne en rien le film d’ados, il confirme le talent manifeste de Sophie Nélisse, convaincante sous les traits d’une héroïne qui, abandonnée par sa mère, enquille les foyers d’accueil. "Elle est spontanée, énergique et ne se fait pas marcher sur les pieds. On peut croire qu’elle est méchante parce qu’elle repousse les autres mais elle se cache en réalité dans une carapace." Une chose est sûre : celle qui espérait être professeur ou flic doit se résoudre à l’idée que le cinéma l’adore déjà. Objectif futur ? "Ne surtout pas finir comme Justin Bieber ou Lindsay Lohan. Mais comme Meryl Streep." Rendez-vous dans quelques décennies ! 

A LIRE AUSSI >> Notre critique de "The Revenant" avec Leonardo DiCaprio

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 25 contaminations au variant Omicron désormais confirmées en France

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Présidentielle 2022 : que retenir du premier meeting de campagne d'Éric Zemmour ?

Covid-19 - Nouvelles restrictions sanitaires : comment ça se passe chez nos voisins européens ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.