Meryl Streep étripe Walt Disney

Meryl Streep étripe Walt Disney

DirectLCI
BUZZ – Mais quelle mouche a piqué Meryl Streep ? Invitée mardi soir à New York du dîner du National Board of Review, la comédienne a effectué des déclarations virulentes au sujet de Walt Disney, interprété dans le film "Saving Mr Banks" par son confrère Tom Hanks.

Meryl Streep n'a plus rien à prouver. Lauréate de trois Oscars, l'Américaine est considérée comme l'une des meilleures comédiennes de tous les temps. L'une des rares aussi à avoir traversé les générations, sans jamais étaler sa vie privée en public. Autant dire que sa sortie virulente, mardi soir lors du dîner du National Board of Review, l'association de la critique qui remet chaque année ses prix, a étonné plus d'un convive.

La comédienne, qui était nommée pour son rôle dans Un été à Osage County, a pris la parole pour saluer sa confrère Emma Thompson, désignée meilleure actrice de l'année pour son rôle dans Saving Mr Banks. Un film dans lequel la comédienne britannique incarne Pamela Lyndon Travers, l'auteur de Mary Poppins, à l'époque de sa rencontre avec Walt Disney, joué par Tom Hanks.

"Walt Disney ne faisait confiance ni aux femmes, ni aux chats"

Après avoir expliqué que Emma Thompson était "pratiquement une sainte" et une "artiste magnifique", Meryl Streep a expliqué aux convives que d'après certains de ses associés, le papa de la firme aux grandes oreilles "n'aimait pas vraiment les femmes". Citant l'animateur Ward Kimball, collaborateur de Walt Disney, elle a ainsi déclaré qu'il ne faisait "confiance ni aux femmes, ni aux chats".

Qualifiant ce dernier de "bigot sexiste", elle a ensuite affirmé qu'il "soutenait un lobby professionnel antisémite". Puis s'est mise à lire une lettre que la maison Disney aurait envoyée, en 1938, a des jeunes femmes souhaitant intégrer son entreprise : "Les femmes ne participent pas au travail créatif lié à la préparation des dessins animés pour l'écran, car cette tâche est entièrement effectuée par de jeunes hommes".

Pas encore de réaction de la famille Disney

The Hollywood Reporter, qui relate cette sortie qui aurait duré 9 minutes, montre en main, souligne que Meryl Streel aurait été pressentie pour le rôle tenu par Emma Thompson. Mais qu'elle aurait finalement décliné la proposition, en raison de son opinion vis-à-vis de Walt Disney. Une légende du cinéma dont les descendants n'ont pas réagi, pour l'heure, à cette attaque d'une violence surprenante.

Plus d'articles