Michael Fassbender en cinq rôles

CINÉMA
DirectLCI
TOP 5 - Alors qu'il débarque sur les écrans aujourd'hui avec l'adaptation cinéma du jeu "Assassin's Creed", retour sur la carrière de Michael Fassbender à travers ses rôles les plus marquants sur le grand écran.

Michael Fassbender est à l’affiche d’Assassin’s Creed. Dans ce film qui marque sa deuxième collaboration avec Justin Kurzel après Macbeth, l’acteur incarne Callum Lynch, le héros du jeu vidéo éponyme. L’occasion, alors qu’il tient le haut de l’affiche de revenir sur sa carrière éclectique et les diverses choix qui l'ont émaillée, du film de science-fiction au péplum en passant par le drame plus intimiste.

Hunger

Hunger marque la première collaboration de Michael Fassbender avec Steve McQueen, dont il deviendra l’acteur fétiche. Il y incarne Bobby Sands, un prisonnier politique de l’IRA qui entame une grève de la faim afin de dénoncer les conditions de détention des prisonniers du Quartier H. Pour ce film l’acteur perd 14 kilos et apparaît de plus en plus famélique à l’écran. Une violence de l’image et une tension intensifiées par l'atmosphère de huis clos. S'y ajoute un questionnement permanant sur la question du bien et le mal des actions de Sands, auquel participe le duel verbal entre Bobby Sands et un prêtre, incarné par Michael Cunningham, tourné en un long plan séquence. Le film vaudra au réalisateur de remporter la caméra d’or à Cannes en 2008. 


Par la suite, les deux hommes se retrouveront, pour Shame où Fassbender interprète un accro au sexe, et 12 Years a Slave où il joue un esclavagiste durant la guerre de Sécession. Les films sont des réussites, et lui valent de nombreuses nominations, dont  sa première aux Oscars (meilleur acteur dans un second rôle) pour 12 Years the Slave, tandis qu’il repart avec la coupe Volpi du meilleur interprète masculin de la Mostra de Venise pour Shame

Fish Tank

Prix du jury à Cannes en 2009, Fish Tank est le deuxième long-métrage de la réalisatrice britannique Andrea Arnold. L’histoire de Mia, une jeune fille qui se rêve en danseuse hip-hop. Sa vie va être bouleversée par l’arrivée de Connor, l’amant de sa mère avec qui elle va entretenir une relation ambiguë. Si l'acteur n'occupe pas le premier rôle, il se retrouve au centre de l'intrigue par la complexité de son personnage et le duo qu'il forme avec Katie Jarvis, l'interprète de Mia. 

X-Men : le commencement

Changement radical de registre, Michael Fassbender s'attaque au blockbuster en prêtant ses traits au mutant Magneto dans ce prequel de la saga X-Men qui plonge les spectateurs aux origines des mutants de chez Marvel. Un personnage de "méchant", jusque là joué par Ian McKellen, qu’il interprètera à deux autres reprises. Si les épisodes de la saga sont de qualités inégales, sa prestation lui permet de rencontrer un nouveau public, et elui permettra d'enchaîner les films. 

En vidéo

X-Men : Apocalypse, la première bande-annonce

Prometheus

Après le succès d'X-Men, Fassbender enchaîne les films . A Dangerous Method de David Cronenberg, le plonge dans l'univers de la psychanalyse au début du siècle, avant un saut dans le futur avec le long-métrage de science fiction Prometheus de Ridley Scott. Ce film , où il campe l'androïde David, est le premier de la trilogie, dont le prochain épisode, Alien: Covenant est attendu sur les écrans le 17 mai prochain.

Steve Jobs

Dans ce film de Danny Boyle, Fassbender incarne Steve Jobs, le créateur d’Apple. La prestation de l’acteur est saluée par les critiques et lui vaudra plusieurs nominations, dont celle à l’Oscar du meilleur acteur, mais le public ne sera pas au rendez-vous de ce biopic. 

En vidéo

Steve Jobs : l'extrait "Jobs se fait renvoyer"

En vidéo

Steve Jobs : à la découverte du film avec Michael Fassbender

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter