Mick Jagger : "Un film sur moi ? Tous les scénarios que j'ai lus sont horribles"

Mick Jagger : "Un film sur moi ? Tous les scénarios que j'ai lus sont horribles"

LEGENDE – A l’occasion de la sortie de "Get on up", un biopic consacré à la vie de James Brown qu’il a produit, Mick Jagger était l’invité phare du 40ème festival de Deauville. Quand un roi du rock rend hommage à un prince de la soul, ça fait des étincelles !

"Mick ! Mick ! Please ! Please !". Dans la nuit de jeudi à vendredi, à une heure du matin, des dizaines de fans hurlent le prénom du leader des Rolling Stones. La scène se déroule devant le luxueux hôtel deauvillais où loge l’icône mondiale de la musique. Aux abords des lieux, un nombre incroyable de barrières est disposé, témoignant de la mise en place d’un dispositif de sécurité digne de celui de la visite d’un chef d’état. Aucun doute : le Festival du Film Américain de Deauville met les petits plats dans les grands pour accueillir avec la manière le plus prestigieux invité de sa 40ème édition.

Vendredi, en fin d’après-midi, Mick Jagger accorde une conférence de presse exceptionnelle aux côtés de l’équipe de Get on up, qu’il a produit. Prévu en salles le 24 septembre, ce long métrage retrace la vie tumultueuse de James Brown. "C’est quelqu’un que j’ai toujours admiré en tant qu’adolescent, se souvient le rockeur de 71 ans. J’ai eu la chance de le rencontrer très tôt. Sa façon de travailler m’impressionnait beaucoup. Il contrôlait son public et savait quoi faire à chaque moment. Ce film est pour moi une façon de lui rendre hommage. J’en suis vraiment fier".

Du parrain de la soul au roi du rock

Par ailleurs, la superstar ne tarit pas d’éloges sur Chadwick Boseman, celui qui interprète à l’écran l’homme que l’on surnommait à juste titre le Parrain de la soul. "Nous avons beaucoup échangé avant le tournage et écouté de nombreux disques de James Brown". Plus tard, quand on lui demande s’il aimerait qu’un film soit consacré à son groupe, la réponse de Jagger brise tout espoir. "Je suis pour l’instant fermé avec cette idée, coupe-t-il. J’ai lu de nombreux projets et scénarios à ce sujet mais ils sont tous horribles".

Quelques heures après avoir répondu aux questions de la presse, l’intéressé foule le tapis rouge devant une horde d’admirateurs en émoi et en profite pour déclarer son amour pour la ville de Deauville, qu’il trouve "belle et paisible". Après la projection de Get on up, le chanteur anglais a improvisé quelques pas de danse à l’occasion d’une soirée privée. Les convives, entre joie et sidération, ne l’oublieront pas de sitôt.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "trois à quatre semaines" de retard pour les livraisons du vaccin Pfizer-BioNTech vers l'UE

Vaccination : c'est parti pour la prise de rendez-vous en ligne sur le site Sante.fr

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Les alertes neige sont levées, un département en vigilance crues

Virus "le plus dangereux du monde" créé par l'Homme : que sait-on de cette une de "Sciences et Avenir" ?

Lire et commenter