"Moi, Daniel Blake", "Juste la fin du monde", "Personal Shopper"… mais quand verra-t-on les films primés à Cannes ?

CINÉMA
CALENDRIER – C’est le 26 octobre prochain que le grand public pourra découvrir "Moi, Daniel Blake", de Ken Loach, Palme d’or bouleversante et engagée du 69e Festival de Cannes. Et les autres alors ?

Le 69e Festival de Cannes, c’est (déjà) de l’histoire ancienne. Mais si Julieta de Pedro Almodovar, Café Society de Woody Allen ou encore Elle de Paul Verhoeven sont déjà sortis, il faudra encore patienter un peu pour découvrir en salles les films de ce cru 2016. Et notamment les films primés par le jury présidé par le réalisateur australien George Miller.

► Moi, Daniel Blake, de Ken Loach. Le 26 octobre
Palme d’or méritée, le dernier film du vétéran Ken Loach met en scène un sexagénaire confronté pour la première fois de sa vie aux services sociaux suite à un accident du travail. Un portrait à la fois tendre et terrifiant de la Grande-Bretagne actuelle.

► Juste la fin du monde, de Xavier Dolan. Le 21 septembre
Grand prix du jury, le nouveau long-métrage de prodige québécois n’a pas fait l’unanimité comme Mommy, il y a deux ans. Reste que cette réunion famille, d’après la pièce de Jean-Luc Lagarce, est le prétexte à d’incroyables performances d’acteurs, Vincent Cassel en tête.
 

► Ma’Rosa, de Brillante Mendoza. Le 9 novembre
Personne, ou presque, ne misait sur la Philippine Jaclyn Jose pour le prix d’interprétation féminine. Son compatriote Brillante Mendoza lui offre le rôle d’une mère qui deale pour arrondir ses fins de mois dans cette plongée en apnée dans les quartiers pauvres de Manille.

► Le Client, de Asghar Farhadi. Le 9 novembre
Prix du scénario, le nouveau film du cinéaste iranien a valu à l’excellent Shahab Hosseini le prix d’interprétation masculine. Il y incarne un comédien de théâtre dont la compagne, et partenaire sur scène, est victime d’un incident qui va bouleverser leur relation. Un puzzle affectif comme l’auteur d’Une séparation en a le secret.
 

► Personal Shopper, de Olivier Assayas. Le 19 octobre
Prix de la mise en scène ex-aequo, le dernier film du cinéaste français est une ode à sa vedette, la comédienne américaine Kristen Stewart. Elle y incarne une jeune Américaine qui effectue des emplettes pour une star des médias tout en attendant un signe de son frère décédé. Mi-drame, mi fantastique, ce Personal Shopper a divisé la Croisette.
 

► Baccalauréat, de Cristian Mungiu. Le 21 décembre
Prix de la mise en scène ex-aequo pour l’auteur pour l’auteur de 4 mois, 3 semaines et 2 jours, Palme d’or en 2007. On y suit les pérégrinations de Roméo, un médecin dont la fille est agressée à la veille de son bac. Et qui va plonger dans l’illégalité pour qu’elle puisse décrocher le précieux diplôme sésame. Un drame réaliste, pour les amateurs de la nouvelle vague du cinéma roumain…
 

► American Honey, de Andrea Arnold. Prochainement
Prix du jury, la ballade américaine de la cinéaste anglaise de Red Road et Fish Tank, a fait pas mal de sceptiques sur la Croisette. Mais le jury a visiblement été séduit par l’énergie de sa bande de jeunes en goguette, la superstar Shia Laboeuf mais surtout la révélation Sasha Lane, de tous les plans ou presque.
 

► Divines, de Houda Benyamina. Prochainement
La Caméra d’or, prix remis chaque année au meilleur premier film de la quinzaine, toute sélections confondues, a récompensé ce portrait énergique d’une jeune fille de banlieue qui décide de marcher dans les pas d’une dealeuse… jusqu’à sa rencontre inattendue avec un beau danseur.
 

Et les autres ? Génial pour les uns, cataclysmique pour les autres, The Neon Demon de Nicolas Winding Refn, sort dès le 8 juin. Coup de cœur de la presse internationale, boudée par le jury, la comédie allemande Toni Erdmann, de la jeune réalisatrice Maren Ade, sera sur les écrans français le 17 août prochain.

A LIRE AUSSI
>> Toni Erdmann, un feel good movie au poil
Pour découvrir Marion Cotillard brûlante de désir dans Mal de Pierres de Nicole Garcia il faudra patienter jusqu’au 19 octobre. Et aussi : Rester Vertical (le 24 août), Paterson (5 octobre), Mademoiselle (5 octobre), Aquarius (28 septembre), La fille inconnue (12 octobre).

A LIRE AUSSI >> Marion Cotillard en mal d'amour dans Mal de Pierres
 

Lire et commenter