Aretha Franklin : "Respect", "I say a little prayer"... Ses tubes ont produit de nombreuses scènes cultes du cinéma

DirectLCI
RESPECT - C'est un air connu, quand on entend un morceau de Aretha Franklin au cinéma, la scène possède instantanément un irrésistible potentiel culte. Mais Aretha n'aura été actrice au cinéma qu'à deux reprises, pour John Landis, dans les Blues Brothers et sa suite.

Quand on pense à Aretha Franklin, c’est avec le plus grand… respect. Aretha, décédée le 16 août à l'âge de 76 ans, restera une légende de la soul. Celle que l'on a si souvent comparée à Bessie Smith, Billie Holiday et Dinah Washington ne ressemble qu'à elle-même. En d'autres termes, c'est la reine, la queen forte de sa formation de chanteuse de gospel, dont le règne n’a jamais été remis en question et dont les titres sont plus que de simples titres. 


Prenez Respect, sa reprise d'une chanson d’Otis Redding coïncidant avec les émeutes raciales de Newark et de Detroit, deux ans après le soulèvement du quartier de Watts à Los Angeles. Aretha Franklin, ce n'est pas juste de la musique, c'est toute une culture et les cinéphiles les plus groovy savent aussi que ses morceaux inusables constituent un réservoir euphorisant à scènes cultes au cinéma. 

Aussi, qui a pu oublier la perf' enchantée de la déesse du gospel soul dans Les Blues Brothers ? Qui a oublié la bande-son particulièrement irréprochable pour qui aime le rhythm and blues ? Entre le gospel hystérique de James Brown, le jazz crooner de Cab Calloway, les saxos d'occasion de Ray Charles et le blues minimaliste de John Lee Hooker, Aretha Franklin fait une apparition hilarante, immortalisant au cinéma son Think et faisant danser ces Laurel et Hardy en lunettes noires que sont Dan Aykroyd et John Belushi.

Des titres souvent repris

Quant aux tubes d'Aretha - ou ceux qu'elle a rendu célèbres par ses reprises enflammées -, il y a évidemment en tête de liste I Say A Little Prayer, chanson de Dionne Warwick largement popularisée par la diva, que tout le casting fredonne dans Le mariage de mon meilleur ami lors d'une irrésistible séquence au restaurant...

On ajoute à la liste les utilisations de Respect dans Forrest Gump, Someday We'll All Be Free dans Malcolm X, (You Make Me Feel Like) A Natural Woman dans Une Femme Fantastique...


Et le cinéma de continuer à faire appel à elle. Dans les années 90, Aretha a repris A Deeper Love de Clivillés & Cole pour la suite de Sister Act avec Whoopi Goldberg. Un titre qui deviendra un tube house largement diffusé pendant cette décennie. 

Un biopic en cours

En janvier 2019, un projet de biopic au cinéma, consacré à Aretha Franklin et produit par MGM, se révèle sur les rails. 

Comme elle l'a confirmé sur son compte Instagram, Jennifer Hudson, Oscar de la Meilleure actrice dans un second rôle pour Dreamgirls, prêtera ses traits et il se dit que c'est Aretha elle-même qui l'aurait choisie pour raconter sa vie, marquée par 18 Grammy Awards, près de 7 millions d’albums vendus et une cinquantaine d’années de carrière. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter