Mort de Paul Walker : une vitesse excessive en cause

Mort de Paul Walker : une vitesse excessive en cause

DirectLCI
ECLAIRCISSEMENT - C'est bien la vitesse qui a tué Paul Walker et son ami Roger Rodas en novembre dernier à Los Angeles. Selon un rapport officiel de la police, aucun incident technique n'a causé ce terrible drame.

Le 30 novembre dernier, au sommet de sa carrière, l'acteur Paul Walker trouvait la mort à Santa Clarica, en Californie. Sa disparition, consécutive à un très violent accident de voiture, avait ému aux quatre coins de la planète et compromis la production du prochain opus de Fast & Furious, la saga rutilante qui l'avait révélé au grand public. Le comédien, alors âgé de 40 ans, revenait d'une levée de fonds en faveur des victimes du typhon ayant secoué les Philippines.

Excès de vitesse

Un peu plus de quatre mois après le drame, le rapport d'enquête vient d'être rendu public par le shérif du comté, mettant un point final aux très nombreuses rumeurs qui ont couru. C'est bel et bien la vitesse qui a tué Paul Walker et son ami Roger Rodas, le conducteur. Ce dernier roulait entre 130 et 150 km/h au moment où il a perdu le contrôle de sa Porsche Carrera GT. Le véhicule a fini sa course entre des arbres et un pylône. Pour info, les deux passagers avaient porté leurs ceintures de sécurité et les air-bags ont fonctionné correctement.

Par ailleurs, le document officiel divulgué par les autorités compétentes stipule qu'aucune défaillance technique, comme on avait pu le lire juste après les faits, n'est survenue au moment du drame. D'autre part, les analyses menées sur les corps des défunts n'a pas révélé de présence d'alcool et de drogue. Bien que tristement disparu, on retrouvera tout de même Paul Walker dans le prochain opus de Fast & Furious . Pour les scènes qu'il n'a pas pu tourner, les producteurs ont décidé de le recréer en images de synthèse.

Plus d'articles