Mostra de Venise : Fatih Akin revient avec "The Cut"

CINÉMA
DirectLCI
FESTIVAL - "The Cut", le nouveau long-métrage de Fatih Akin avec Tahar Rahim dans le rôle principal, sera présenté à la Mostra de Venise qui s'ouvre mercredi 27 août.

Depuis Soul Kitchen en 2009, et à l'exception du documentaire Polluting Paradise en 2012, on était sans nouvelles de Fatih Akin. Le réalisateur allemand d'origine turque revient à la Mostra de Venise avec The Cut, qui complète sa trilogie "L'amour, la mort et le diable", commencée avec Head on en 2004, ours d'or à Berlin, et poursuivie avec De l'autre côté, palme du meilleur scénario à Cannes en 2007.

Dans The Cut, Tahar Rahim joue le rôle de Nazareth Manoogian, un forgeron séparé de sa famille par les soldats ottomans en 1915 au début du génocide arménien. Quand il apprend que ses filles, des jumelles, ont survécu, il s'embraque dans une odyssée autour du monde pour les retrouver. Un rôle intense pour l'acteur français, dans une production financée par huit pays différents, tournée sur trois continents et dotée d'un gros budget (21 millions de dollars).

Une odyssée internationale pour Tahar Rahim

"L'idée remonte à 2007, explique Fatih Akin dans une interview au Hollywood Reporter . Je rêvais de faire le film ultime sur la perte de sa maison, de son identité, avant de refaire sa vie en Amérique. J'ai repoussé le projet quand j'ai réalisé à quel point ça coûterait cher. Quand un autre de mes projets a tourné court, sur Hrant Dink, un journaliste arménien assassiné en Turquie en 2007, je suis revenu à The Cut. Grâce au succès commercial de Soul Kitchen en Europe, le film était rentable."

Après The Cut, Fatih Akin avoue vouloir réaliser "un petit film à petit budget en Allemagne. Je me demande si c'est toujours possible pour moi. Ce sera un film noir, peut-être un thriller. Et encore après, je prévois un film pour enfants". La Mostra de Venise se déroulera jusqu'au 7 septembre.  

Lire et commenter