"Much Loved" : le film interdit au Maroc récompensé au festival d'Angoulême

"Much Loved" : le film interdit au Maroc récompensé au festival d'Angoulême

CINÉMA
DirectLCI
CONTROVERSE - Pour la 8ème édition du festival présidé par Jean-Hughes Anglade, le prix principal, alias le Valois d'Or, a été remis à un film controversé, sous le feu des projecteurs depuis longtemps.

Il n'y a pas que la BD à Angoulême. La ville célèbre chaque année le cinéma durant la dernière semaine d'août. Dix films francophones sont en compétition afin d'être récompensés par des Valois, les trophées officiels du festival - le Valois d'Or étant le prix principal.

Much Loved, grand vainqueur

Le vainqueur de l'édition 2015 est le film franco-marocain Much Loved de Nabil Ayouch, qui raconte le parcours de quatre prostituées marrakchies, complices et émancipées, de nos jours. Le film avait fait sensation à la Quinzaines des Réalisateurs de Cannes : ovationné par le public mais aussi observé par le Centre cinématographie marocain venu spécialement pour le film, le long-métrage a été immédiatement interdit de projection au Maroc pour "outrage grave aux valeurs morales et à la femme marocaine". Des dizaines d'organisations ont apporté leur soutien à Nabil Ayouch. Much Loved sortira en France le 16 septembre.

Pour cette 8ème édition du Festival d'Angoulême présidée par Jean-Hughes Anglade , de nombreuses stars françaises ont fait le show. Jean Dujardin, venu présenter Un + Une , a profité de sa visite pour inaugurer une rue à son nom à Angoulême aux côtés du maire de la ville, Xavier Bonnefont. L’humoriste Kev Adams, star des Nouvelles aventures d'Aladdin , a fédéré des centaines d'ados et déclenché l'hystérie. Louise Bourgoin, la chanteuse danoise Anna Karina et Marlène Jobert ont également fait le déplacement pour le dimanche de clôture.
 

Le palmarès 2015 au complet :

L'an dernier, le film indépendant Hippocrate, réalisé par Thomas Lilti, a remporté le Valois d'Or. Voici les résultats officiels de l'édition 2015 :

Valois d'Or
Much Loved de Nabil Ayouch

Valois de la meilleure mise en scène
Je ne suis pas un salaud, d'Emmanuel Finkiel

Valois du scénario
Je suis à toi, de David Lambert

Valois de la meilleure actrice
Loubna Abidar pour son interprétation dans Much Loved

Valois du meilleur acteur
Nicolas Duvauchelle pour son interprétation dans Je ne suis pas un salaud

Valois du public (prix Canal +)
La passion d'Augustine de Léa Pool

Valois Magelis (prix du jury étudiants)
Je suis à toi de David Lambert

Valois René Laloux (court métrage)
Chaud Lapin d'Alexis Magaud

Valois Martin Maurel (Valois décerné par un collège de distributeurs à un producteur francophone sous l’égide de la banque Martin Maurel)
Christophe Rossignon et Philippe Boeffard pour Présumé Coupable
 

Lire et commenter