"Nymphomaniac" : les critiques danois tout nus comme sur les affiches du film

"Nymphomaniac" : les critiques danois tout nus comme sur les affiches du film

DirectLCI
HOMMAGE – Nos confrères danois ne manquent pas d'humour. Dans le cadre d'une campagne de pub pour les Bodil Awards, les César locaux, les critiques les plus influents du pays n'ont pas hésité à poser en petite tenue pour parodier l'affiche de "Nymphomaniac", le dernier Lars Von Trier. A quand la version française ?

Leurs visages sont peu connus du grand public danois. Mais leur plume, parfois assassine, fait les beaux jours de la presse locale. 12 influents critiques – quotidiens, hebdos, magazines spécialisés – ont eu l'amusante idée de poser nus en imitant les affiches du film de Lars Von Trier sur lesquelles les principaux comédiens mimaient l'orgasme. Des posters très proches des originaux, réalisés à l'occasion des Bodil Awards, les César danois, qui seront remis le 1er février prochain.

Dans un communiqué commun, ces membres de l'association de la critique danoise affirment ne pas vouloir se moquer du film. Mais au contraire lui rendre hommage... et profiter de l'occasion pour défendre leur profession. "Certains pensent que nous sommes assis dans notre tour d'ivoire, à regarder de haut le paysage cinématographique avec des yeux criques, sans prendre aucun plaisir. Mais comme tout le monde, nous savons êtres excités par les grandes expériences cinématographiques. Et nous n'avons pas peur de partager cette excitation avec vous."

En France, le film peine à séduire

Nymphomaniac figure en tête des nominations aux Bodil Awards, ex-aequo avec La Chasse, de Thomas Vinterberg. Charlotte Gainsbourg, Stellan Skarsgard, Stacy Martin, Uma Thurman et Jamie Bell sont tous nominés dans la catégorie meilleur acteur, même si Mads Mikkelsen, le héros de La Chasse, fait figure de grandissime favori.

Sorti mercredi 1er janvier en France, Nymphomaniac, n'a guère fait flamber le box-office, avec moins de 50 000 spectateurs dans toute la France, à la date de dimanche. Les critiques hexagonaux, plutôt partagés, seraient-ils prêts à poser comme leurs homologues danois pour relancer la carrière du film de Lars Von Trier ? Mesdames, messieurs, à vous de jouer !

Plus d'articles