Oscars 2018 : Kobe Bryant aussi est reparti avec sa statuette

DirectLCI
UN TROPHÉE DE PLUS - La légende du basket-ball et l'animateur Glen Keane ont décroché l'Oscar du meilleur court-métrage d'animation pour "Dear Basketball", dimanche, lors de la 90e cérémonie des Oscars. "Je ne savais pas que c'était possible", a lancé l'ancien joueur des Lakers, qui a rapidement été félicité sur Twitter par Shaquille O'Neal et Magic Johnson.

Alors les mouvements #MeToo et Time's Up battent leur plein, sa nomination n'avait pas fait que des heureux. En cause : des accusations de viol porté contre lui en 2003 par une employée d'hôtel de 19 ans. Kobe Bryant, qui n'avait pas été poursuivi au pénal, est passé entre les gouttes et a pu savourer sa première soirée aux Oscars en tant que nommé. La légende du basket-ball concourrait dans la catégorie "meilleur court-métrage d'animation" avec "Dear Basketball", réalisé par Glen Keane.

Une lettre d'amour à son sport favori qui a valu au quintuple champion NBA, à la retraite depuis bientôt deux ans, son premier Oscar. "Je ne savais pas que c'était possible. Je veux dire en tant que joueur de basket-ball, on est juste censé la fermer et dribbler. Je suis content d'avoir fait un peu plus que ça, merci. Merci l'Académie pour cet honneur incroyable", a-t-il déclaré au moment de recevoir son prix. Une manière détournée de répondre à un journaliste de Fox News qui a récemment recommandé à LeBron James, la star de la NBA, de "se la fermer et dribbler" après ses prises de position politiques."

Je suis jaloux, lolShaquille O'Neal, prêt à se lancer dans le cinéma ?

Sur Twitter, son ancien club des Lakers s'est évidemment empressé de le féliciter, soulignant que le "Mamba" avait désormais "plus de quincaillerie" avec cette statuette dorée. Deux autres légendes du basket ont également réagi.

Shaquille O'Neal s'est dit "fier de son frère", "c'est un grand honneur pour toi et ta famille. Je suis jaloux". "C'est mérité", a pour sa part écrit Magic Johnson.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter