Oscars 2018 : les Latinos, laissés-pour-compte du combat pour la diversité à Hollywood ?

Oscars 2018 : les Latinos, laissés-pour-compte du combat pour la diversité à Hollywood ?

DirectLCI
DECRYPTAGE - S’ils représentent un quart des spectateurs de cinéma aux Etats-Unis, et plus de la moitié de la population californienne, les Latino-américains seront cruellement sous-représentés lors de la prochaine cérémonie des Oscars. Et ce en dépit des 13 nominations de "La Forme de l’eau" du réalisateur mexicain Guillermo Del Toro.

Outre-Atlantique, un combat pour la diversité chasse l’autre. Dans une enquête publiée mercredi 24 janvier, "The Hollywood Reporter" souligne l’absence totale de comédiens latino-américains parmi les nominations aux Oscars 2018, dévoilée la veille. Or si cette communauté représentait 18% de la population américaine en 2016, et pas moins de 23% des spectateurs de cinéma, les Latinos ne tenaient que 3% des rôles parlants dans les 100 plus gros succès au box-office cette année-là. 


D’après plusieurs professionnels, interrogés par l’hebdomadaire, la faible représentation des latinos à Hollywood se confirme dans tous les secteurs du métier, des acteurs aux agents en passant par les producteurs, les réalisateurs et les scénaristes. Cette absence est d’autant plus surprenante que depuis 2014, la Californie, qui abrite le siège des grands studios hollywoodiens, compte davantage de citoyens d'origine hispanique que de Blancs, soit 14,99 millions contre 14,92 millions. C'est visiblement moins le cas dans les hautes sphères de l’industrie cinématographique…

Benicio Del Toro, le dernier acteur latino oscarisé

Historiquement, cinq acteurs d’origine latino ont été récompensés aux Oscars : Rita Moreno, la première récompensée en 1961 pour le rôle d'Anita dans "West Side Story", José Ferrer, Anthony Quinn, Mercedes Ruehl et Benicio del Toro, le dernier en date pour son second rôle dans "Traffic", en 2000. Derrière la caméra, le constat est un peu moins cruel, grâce aux succès récents de Alfonso Cuaron, primé pour "Gravity", Alejandro Gonzales Inarritu, primé pour "Birdman" et "The Revenant", et bien sûr Guillermo Del Toro dont "La Forme de l’eau" fait figure de grand favori de la prochaine cérémonie, avec 13 nominations. Reste que dans chacun de ces films, les rôles principaux sont tenus par des Blancs...

En vidéo

"La Forme de l'eau" : un avant-goût du chef d'oeuvre de Guillermo Del Toro

En 2016, les internautes avaient lancé le mouvement #OscarsSoWhite pour dénoncer l’absence de comédiens afro-américains parmi les nominés aux Oscars. Plusieurs personnalités leur avaient emboîté le pas, à l’image de Jada Pinkett Smith, qui avait décidé de boycotter la cérémonie. Hasard ou coïncidence : six acteurs noirs ont été primés en 2017 dont Mahershala Ali, l’un des acteurs de "Moonlight", portrait bouleversant d’un jeune homosexuel issu des quartiers pauvres de Miami, désigné meilleur film.

En vidéo

Oscars : "Moonlight" meilleur film après une incroyable bourde

Cette année, le thriller satirique "Get Out", a décroché quatre nominations dont celle du meilleur réalisateur pour Jordan Peel et du meilleur acteur pour Daniel Kaluuya. Deux autres comédiens noirs, Denzel Washington ("L’Affaire Roman J.") et Octavia Spencer ("La Forme de l’eau"), sont également en lice. Les Latinos pourraient-ils s'en inspirer à l'avenir ? C’est tout le sens de la manifestation organisée par The National Hispanic Media Coalition, le 5 février prochain, en marge du traditionnel déjeuner des nommés aux Oscars.

"Nous devons être aussi agressifs que nos pairs, les artistes afro-américains, qui ont demandé plus de présence avec intensité", estime l’acteur mexicain Demian Bechir, nommé en 2012 pour son rôle dans "A Better Life". "Mais nous devons aussi créer nos propres projets", ajoute celui qu'on a pu voir l'an dernier dans le blockbuster "Alien : Covenant" de Ridley Scott. "Nous devons faire plus de films qui nous représentent."


Hormis Guillermo Del Toro, la meilleure chance de la communauté latino lors de la prochaine cérémonie des Oscars, le 4 mars, se nomme "Coco", le film d’animation produit par Disney-Pixar. Cet hommage vibrant à la célèbre fête des morts a cartonné partout dans le monde, et notamment au Mexique où il est devenu il y a peu le plus gros succès au box-office de tous les temps.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter