Oscars 2018 : qui est Alexandre Desplat, ce compositeur français récompensé une nouvelle fois ?

DirectLCI
COCORICO - Le compositeur français Alexandre Desplat a décroché dimanche soir le deuxième Oscar de sa carrière pour la bande-originale de "La Forme de l'eau", la romance fantastique de Guillermo del Toro. Il confirme ainsi sa place aux côtés de musiciens français mythiques comme Georges Delerue, Maurice Jarre ou Michel Legrand.

Alexandre Desplat a le vent en poupe à Hollywood. Ce Parisien de 56 ans avait reçu sa première statuette il y a trois ans pour The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson. Il vient de décrocher ce dimanche soir un nouvel Oscar de la meilleure musique pour la bande-originale de La forme de l'eau, le long métrage de Guillermo del Toro qui a par ailleurs glané l'Oscar du meilleur film et l'Oscar du meilleur réalisateur. 


Né en 1961 d'un père français fan de la chanteuse égyptienne Oum Kalsoum et d'une mère grecque -qui fêtait ses 90 ans dimanche-, Alexandre Desplat a baigné dès l'enfance "dans un tourbillon musical", du jazz à la bossa nova en passant par les musiques grecque et arabe. "J'ai pris beaucoup de temps à me construire et à savoir quel était mon univers, j'avais tellement d'influences qu'il a fallu que je les synthétise", a souvent dit le musicien. Quant à sa passion pour le cinéma, elle est "presque aussi forte que pour la musique".

Mélancolie de l'amour

Après la France, la carrière du compositeur s'internationalise dans les années 2000 avec ses partitions pour La jeune fille à la perle de Peter Webber en 2003, puis Birth de Jonathan Glazer l'année suivante. C'est le déclic. "Les gens appelaient et réclamaient la personne qui avait composé la musique de Birth", se souvient Laura Engel, son agent. Dès lors, les projets avec les plus grands cinéastes s'enchaînent : Fincher, Polanski, Frears, Wes Anderson et George Clooney font appel à lui.

En vidéo

"La forme de l'eau" : la bande-annonce du film de Guillermo Del Toro

Celui qui a remporté trois César grâce à De battre mon cœur s'est arrêté (2006), The Ghost Writer (2011) et De rouille et d'os (2013) a été membre du jury du festival de Cannes en 2010 et président de celui de la Mostra de Venise l'an passé, une première pour un musicien.


Desplat se révèle donc aujourd'hui l'une des valeurs sures d'Hollywood. Sur la scène du Dolby Theater en recevant son Graal, il a confié tout son amour à Guillermo del Toro : "Guillermo, merci d'avoir laissé la musique être la voix de tes personnages pour transmettre la belle mélancolie de l'amour". 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter