Oulaya Amamra, César du meilleur espoir féminin, rattrapée par ses tweets homophobes et racistes

Oulaya Amamra, César du meilleur espoir féminin, rattrapée par ses tweets homophobes et racistes

PASSE TROUBLE – La jeune fille de 20 ans, récompensée vendredi 24 février par le César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans "Divines", a publié en 2012 quelques tweets haineux qui font polémique.

Si les paroles s’envolent, les tweets restent. Peu après l’affaire Mehdi Meklat, ce chroniqueur qui avait publié des tweets misogynes, homophobes et antisémites sous pseudonyme, c’est au tour d’Oulaya Amamra d’être rattrapée par d'anciens commentaires sur les réseaux sociaux, publiés lorsqu'elle avait 14 ans. La jeune actrice, aujourd'hui âgée de 20 ans, venait tout juste d’être consacrée aux César pour son rôle dans le film Divines, lorsque des internautes ont exhumé ces tweets :

Toute l'info sur

La cérémonie des César 2017

Lire aussi

Samedi 25 février, elle était invitée au journal de 20 heures de France 2 avec Déborah Lukumuena (César du meilleur second rôle dans le même Divines). Laurent Delahousse n'a fait aucune mention des tweets polémiques, mais Amala Ourmaya a pris les devants : "Mon regard, il a changé depuis que j'ai 14 ans, j'ai évolué, j'ai grandi", a-t-elle assuré. "On dit un peu tous des bêtises à 14 ans." "Sur les réseaux sociaux, parfois ?" a demandé Delahousse. "Sur les réseaux sociaux, parfois", a-t-elle répondu. Elle a fermé depuis son compte Twitter.

En vidéo

Oulaya Amamra César du meilleur espoir féminin : "Croyez en vos rêves"

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 250.000 doses de vaccin injectées en 24 heures, l'accélération se confirme

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Lire et commenter