"Papa ou maman 2", la critique : la recette d’un divorce réussi

DirectLCI
ON ADORE – Deux ans à peine après leurs premières mésaventures cinématographiques, les Leroy se crêpent à nouveau le chignon dans "Papa ou Maman 2", une comédie maritale qui ne décevra pas les fans de l'ex-couple formé par Marina Foïs et Laurent Laffite. Explications.

Alors ce Papa ou Maman 2 ? Aussi drôle que le premier ? Eh bien plus figurez-vous ! Le réalisateur Martin Bourboulon et ses deux scénaristes, Mathieu Delaporte et Alexandre de la Patellière, tiennent la recette réussie d'une comédie aussi acide que tendre. On vous explique...

Pimentez le récit

Parents de quatre enfants, Florence et Vincent sont désormais divorcés mais ont du mal à couper le cordon. La preuve : leurs maisons, quasi semblables, se trouvent dans la même rue, l’une en face de l’autre. Mais Monsieur vit désormais avec l’athlétique et gentille Bénédicte quand Madame entame une relation avec un golden boy à qui tout réussit. Or, comme il est déjà difficile d’imaginer son ex dans les bras d’un autre, devinez ce qui arrive quand les Leroy sont confrontés à la jalousie ? C’est à nouveau la guerre ouverte ! Et tous les coups bas sont permis !

Corsez la sauce

Réaliser une suite est un exercice périlleux : l’effet de surprise passé, il faut se surpasser pour ne pas décevoir. Le défi est ici relevé. Situations rocambolesques, gags visuels et insultes s’enchainent à un rythme effréné. On retiendra notamment le combat de coqs que se livrent Jonathan Cohen et Laurent Lafitte pour épater Marina Foïs, la course poursuite finale (clin d’œil évident à la séquence d’ouverture du premier film) et la confrontation plus que gênante entre la moustache de Michel Vuillermoz et le sexe de Jonathan Cohen. Papa ou maman 2 ne recule devant rien et ose tout pour être au moins au niveau du premier volet !

Respectez les ingrédients de base

Fidèle au poste, Martin Bourboulon réalise cette suite, toujours écrite par Mathieu Delaporte et Alexandre de la Patellière, duo de scénaristes star depuis le carton de la pièce et du film Le Prénom. Résultat : la mise en scène est toujours vive et les dialogues restent irrésistibles de méchanceté gratuite et de mauvaise foi. Secondés par Jonathan Cohen et Sara Giraudeau, Marina Fois et Laurent Lafitte forment quant à eux un tandem aussi explosif et complice que dans le premier film. Vivement le troisième épisode de cette Guerre des Rose made in France !

En vidéo

JT 20H - Papa ou maman 2, le match entre les ex-époux reprend

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter