Paul Walker : Porsche n'est pas responsable de la mort de l'acteur

CINÉMA
DirectLCI
JUSTICE - Les juges américains ont considéré que Porsche n'était pas responsable de la mort de l'acteur Paul Walker et de son ami Roger Rodas. La veuve de ce dernier avait porté plainte contre le constructeur automobile.

Dans le combat judiciaire qui opposait Porsche à la veuve de Roger Rodas, l’ami de Paul Walker décédé dans un crash de voiture, c’est le fabricant automobile qui gagne la manche. Kristine Rodas accusait Porsche d’être responsable de la mort de l’acteur et son ami mais les juges ont estimé le contraire.

Selon les informations de TMZ , les accusations de la plaignante n’étaient que des spéculations. Elle mettait en avant quatre défauts de construction sur la Carrera GT de Paul Walker et avançait notamment que le compartiment passager n’était pas assez solide pour résister à un accident de la route.

Aucun défaut pour la justice américaine

La veuve de Roger Rodas avançait également un problème au niveau de la robustesse de la carrosserie notamment sur les côtés de la voiture, un défaut au niveau des suspensions et du réservoir. Le juge a écarté d’un revers de manche tous les arguments de Kristine Rodas rappelant que le choc était frontal et que la mort de Roger Rodas est due à la violente projection de ce dernier contre Paul Walker. Pour mémoire, l’acteur n’était pas au volant de la Porsche Carrera, le jour de l’accident.

La fille du défunt acteur a également saisi la justice américaine pour porter plainte contre le constructeur automobile mais elle n’a toujours pas été étudiée à ce jour.

A LIRE AUSSI 
>> 
La fille de Paul Walker a décidé de porter plainte contre Porsche >> Porsche écarte toute responsabilité dans la mort de Paul Walker >> Michelle Rodriguez est "jalouse" que Paul Walker soit parti avant elle

Lire et commenter