"Pitch Perfect 3" : 3 bonnes raisons de finir l’année en chantant avec les Barden Bellas

DirectLCI
ACA-GÉNIAL - Les championnes du chant a cappella reprennent du service mercredi 27 décembre dans les salles pour une dernière tournée qui les mène en Europe, où elles donnent de la voix pour les troupes américaines. Un troisième volet dans la lignée de ses prédécesseurs : fun, entraînant et sacrément déjanté. La meilleure manière de boucler 2017.

Elles ont remis le chant a cappella au goût du jour. Et explosent les chiffres du box-office depuis cinq ans. Fortes de leurs 400 millions de dollars glanés au box-office mondial avec leurs deux précédents volets, les héroïnes de Pitch Perfect s'offrent une tournée d'adieux à leur image. Complètement barrée et délicieusement mordante. Deux ans après leur titre de championnes du monde, les Barden Bellas se reforment et s'envolent pour l'Europe où elles participent à une tournée destinée à divertir les troupes américaines basées en Europe. Mais la compétition n'est jamais loin pour Beca (Anna Kendrick), Amy (Rebel Wilson) & co qui devront affronter des groupes usant d'instruments et de leurs voix pour remporter le droit de faire la première partie du DJ superstar DJ Khaled. LCI vous donne trois bonnes raisons de refermer l'année avec la bande d'outsiders qu'on rêverait tous d'intégrer.

  • 1Parce que c'est toujours aussi drôle

    Les suites sont souvent plus décevantes que leurs originaux. Mais la saga "Pitch Perfect" parvient à maintenir la barre de l'humour qui fait passer aux spectateurs 90 minutes le sourire aux lèvres, au rythme de répliques mordantes et d'un comique de situation tellement gros qu'il ne peut que faire réagir. Si on perd l'hilarant Bumper (Adam Devine) en route, on gagne un comédien qu'on n'attendait pas, DJ Khaled. Plus habitué aux platines qu'aux scénarii, il a choisi de ne pas apprendre son texte et de tout improviser. Il surjoue tout et c'est naturel, ce qui rend l'ensemble encore plus aca-improbable.

  • 2Parce que Rebel Wilson est toujours aussi indispensable

    Certains la trouveront vulgaire, diront qu'elle en fait trop. Mais sans Amy la Baleine - Fat Amy en VO - Pitch Perfect n'aurait clairement pas la même saveur. Les répliques les plus drôles ? Elles sont pour elle. Les scènes les plus folles ? Elles sont pour elle également. Rebel Wilson va encore plus loin dans ce troisième volet qui fait apparaître le père de son personnage. Incarné par John Lithgow, Fergus est un véreux trafiquant de drogue qui oblige l'actrice australienne à jouer les James Bond pour aller secourir ses amies.  On vous dira juste qu'Amy se défend aussi bien avec ses poings qu'avec un micro en main.

  • 3Parce que la musique est toujours aussi bonne

    Les Barden Bellas ont fait des mashups (le mélange de plusieurs chansons en une seule pour les non initiés) et des battles leur marque de fabrique. L'épisode 3 en comporte beaucoup moins (dont le très réussi mariage de "Zombie" des Cranberries et "Wake Me Up" d'Avicii) pour se concentrer sur des titres uniques. Parmi les morceaux réorchestrés par les Bellas, le tube de Sia "Cheap Thrills" et le culte "Toxic" de Britney Spears. La dernière chanson du film ? "Freedom ! '90" de George Michael, un hymne à la liberté qui vient conclure de la plus belle des manières les aventures musicales d'une bande qui aura marqué Hollywood.

Pitch Perfect 3 de Trish Sie (Universal Pictures France)

Avec Anna Kendrick, Rebel Wilson, Brittany Snow et Anna Camp.

En salles le 27 décembre.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter