Pour Hayao Miyazaki, les caricatures de Mahomet sont "une erreur"

Pour Hayao Miyazaki, les caricatures de Mahomet sont "une erreur"

DirectLCI
REACTION - Dans une interview accordée à la radio japonaise TBS, le grand maître de l'animation nippone Hayao Miyazaki avoue son malaise face aux caricatures de Mahomet.

C'est son avis. Hayao Miyazaki, l'auteur adulé de Mon voisin Totoro et autre Ponyo sur la falaise, n'est pas un grand fan des caricatures de Mahomet. Interrogé par la radio nippone TBS au sujet de l'attentat meurtrier qui a frappé la rédaction de Charlie Hebdo, le 7 janvier dernier, le réalisateur estime que c'était "une erreur de caricaturer les croyances des autres cultures. Je crois que ce serait une bonne idée d'arrêter."

La religion, non. La politique oui

Pour lui, la caricature est un art délicat, qu'il convient de manier avec précaution. Et à certaines conditions. "Elle devrait porter d'abord et avant tout sur les hommes politiques de son propre pays", estime-t-il. En revanche, "ça me semble suspect de s'en prendre aux leaders d'autres pays."

Hayao Miyazaki, 74 ans, est le co-fondateur des studios Ghibli, référence en matière d'animation. En septembre 2013, il a annoncé prendre sa retraite, suite à la sortie de son ultime long métrage, Le Vent se lève, qui lui a pris plus de cinq ans de travail.

A LIRE AUSSI >> Hayao Miyazaki explique les raisons de sa retraite

Sur le même sujet

Lire et commenter