Pour revoir Harrison Ford avec le chapeau d’Indiana Jones, il faudra encore patienter...

DirectLCI
COULISSES - Alors que le tournage du 5e volet des aventures d’Indiana Jones devait débuter en avril 2019 sous la direction de Steven Spielberg, "Variety" révèle que le projet est reporté de plusieurs mois par ses producteurs. De quoi crisper encore un peu plus les fans du célèbre aventurier incarné par Harrison Ford. On vous dit tout.

En rachetant Lucasfilm, la société de production de George Lucas en 2012, Disney avait bien sûr mis la main sur la saga "Star Wars". Mais aussi sur le personnage d'Indiana Jones, interprété à quatre reprises depuis 1981 par l’inusable Harrison Ford. En mars 2016, la firme aux grandes oreilles annonçait officiellement la mise en chantier d’un 5e volet, sous la houlette de Steven Spielberg, déjà aux commandes des précédents. 


"Indiana Jones est l’un des plus grands héros de l’histoire du cinéma, et nous sommes impatients de le ramener à l’écran", déclarait alors Alan Horn, le PDG de Walt Disney Studios. "Il est rare d’avoir la combinaison parfaite d’un réalisateur, de producteurs, d’un acteur et d’un rôle et nous sommes tous excités à l’idée d’embarquer dans l’aventure avec Harrison et Steven." A l’époque, une date de sortie est même annoncée : le 19 juillet 2019.

Une suite sans Shia Labeouf

En septembre de la même année, le cinéaste en dira (un peu) plus sur ses intentions dans une interview au "Hollywood Reporter". "La seule chose que je peux vous dire, c’est que je ne tuerai pas Harrison Ford à la fin du cinquième épisode", expliquait-il, clin d'oeil au sort réservé à Han Solo dans le 7e volet de la saga "Star Wars", "Le Réveil de la Force".

Un an plus tard, en septembre 2017, c’est au tour du scénariste David Koepp de faire une grande annonce à "Entertainment Weekly" : le personnage de Mutt, le fils caché de l’aventurier interprété par Shia Labeouf dans le quatrième volet, ne figurera pas dans le nouveau film. Si le comédien n’avait pas convaincu les fans à l’époque, il se murmure surtout qu’il paierait ses critiques répétées à l’égard de Steven Spielberg.

A l’époque, l’écriture du scénario semble bien avancée. Mais le planning hyper chargé de Steven Spielberg va avoir raison de la date de sortie initiale. Il faut dire que cinéaste, qui a fêté ses 71 ans en décembre dernier, enchaîne les projets : l’an dernier, il a sorti "Pentagon Papers" et "Ready Player One", deux films aussi différents qu’ambitieux. En mars dernier, il annonce finalement le début du tournage pour avril 2019, au Royaume-Uni, pour une sortie le 10 juillet 2020. Et puis non.

Un nouveau scénariste au travail

Ce vendredi, "Variety" lance en effet une petite bombe en révélant que le tournage pourrait être reporté de plusieurs mois, voire d’un an. La raison principale ? Un changement de scénariste, David Koepp ayant cédé sa place à Jonathan Kasdan, le fils de l’illustre Lawrence Kasdan, avec lequel il a écrit "Solo", le récent spin-off de "Star Wars". Aurait-il été chargé de revoir l’intrigue de A à Z ? Toujours est-il que Steven Spielberg a tout son temps puisqu’il vient de commencer la pré-production de son remake de "West Side Story".

Et Harrison Ford dans tout ça ? Le comédien, qui aura 76 ans le 13 juillet prochain, ne semble pas pressé lui non plus. Depuis la sortie l’hiver dernier du "Blade Runner 2049" de Denis Villeneuve, son emploi du temps est presque vide. Tout juste est-il attendu en studio pour doubler l’un des personnages canins de "Comme des bêtes 2", le film d’animation de Chris Renaud, prévu pour l'été prochain. Interrogé en mars 2016 par l'animateur Jimmy Kimmel sur la perspective de rejouer Indy, il déclarait sobrement : "Je suis prêt". Reste à savoir quand...  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter