"Le Retour du Jedi" : mais qui se cache derrière le masque de Dark Vador dans la saga "Star Wars" ?

DirectLCI
MYSTERE - TF1 diffuse ce mardi soir "Le Retour du Jedi", l'épisode 6 de "Star Wars", sorti en 1983. L'occasion de se pencher sur ces comédiens qui ont incarné Dark Vador, le grand méchant de la saga. A commencer par le malheureux Dave Prowse...

C’est le rôle de sa vie. Et pourtant seuls les fans acharnés de la saga "Star Wars" connaissent son visage. Ancien body-builder et champion d’haltérophilie, aperçu dans le sulfureux "Orange Mécanique" de Stanley Kubrick, le géant britannique David Prowse, 1,96 m, incarne Dark Vador dans "La Guerre des Etoiles", "L’Empire Contre-Attaque" et "Le Retour du Jedi", les trois films de la trilogie d’origine, tournés entre 1976 et 1983. La petite histoire veut qu’à l’époque du casting, son agent lui a également proposé d’auditionner pour le personnage de Chewbacca, qui sera finalement confié à Peter Mayhew. 


S’il a été choisi par George Lucas en raison de son physique impressionnant, le comédien déchante une première fois sur le tournage du premier film, lorsqu’il est remplacé lors des scènes de combat au sabre laser par le champion d’escrime Bob Anderson, engagé à l’origine pour les entraîner, lui et Mark Hamill, alias Luke Skywalker. Pire : à la sortie du film, il découvre que ses dialogues ont été réenregistrés en studio par l’acteur américain James Earl Jones. Le cinéaste expliquera qu’il avait besoin d’une voix plus grave, la comédienne Carrie Fisher révélant des années plus tard que l’accent anglais de David Prowse lui avait valu le surnom de "Dark Farmer" sur le tournage...

Ce grand personnage étant noir, je pense que George voulait une voix clairement noireDavid Prowse, en 1980 dans l'émission The Clapper Board

Ce dernier le reconnaît lui-même dans une interview, accordée dès 1980 à l’émission britannique "The Clapper Board", diffusée sur la chaîne ITV. "Le problème, comme vous pouvez le constater, c’est que j’ai un accent de la campagne anglaise, très léger (sourire), mais je pense qu’on ne pouvait pas faire Dark Vador avec un accent anglais. Et puis, ce grand personnage étant noir, je pense que George voulait une voix clairement noire. Et ils ont pris James Earl Jones pour la faire qui pour moi a, à l’évidence, une voix très nègre (sic). C’est un bon mélange mais c’est frustrant pour moi."

Cette décision va avoir des conséquences dramatiques sur la relation entre David Prowse et le reste de l’équipe. Sur le tournage de "L’Empire contre-attaque", dirigé par Irvin Kershner, le comédien joue ses dialogues sans conviction, voire avec dérision, sachant que sa voix ne sera pas gardée au montage. Preuve de la défiance générale à son égard, il n’est pas tenu au courant de la nature de la relation entre Luke et Vador. Pour préparer la scène clé où ce dernier révèle son identité, on lui a donné une fausse version du script, si bien qu’il prononcera "Obi-Wan killed your father" (Obi-Wan a tué ton père) au lieu du célèbre "I Killed your father" (J'ai tué ton père) qu’on entend dans le montage final.

Mais la disgrâce de Dave Prowse ne fait que commencer. Dans plusieurs interviews données au fil des années, le comédien affirme que George Lucas lui avait promis qu’il apparaîtrait dans "Le Retour du Jedi", notamment lors de la scène tragique au cours de laquelle Luke Skywalker retire le casque de Dark Vador pour découvrir le visage de son père. Sauf que le cinéaste préférera, là encore, le remplacer, cette fois par un autre acteur britannique, Sebastian Shaw. Dave Prowse sera tenu à l’écart du plateau ce jour-là, tout comme il le sera lors du tournage de la scène finale, où le jeune Jedi salue les fantômes de Obi-Wan Kenobi, Yoda et Anakin.

Pour couronner le tout, George Lucas va accuser David Prowse d’avoir révélé la fin du film dans une interview, donnée à un journal anglais durant le tournage. Si le comédien niera toujours les faits, le cinéaste ne voudra plus jamais entendre parler de lui. En 2010, l’interprète maudit de Dark Vador affirme qu’il a été banni de tous les événements organisés par Lucasfilm. "La seule chose qu’on m’a dite, c’est que j’aurais brûlé tous les ponts entre George et moi", déclara-t-il à l’époque sur son site Internet. Cinq ans plus tard, les réalisateurs espagnols Marcos Cabota et Toni Bestard iront à sa rencontre dans un documentaire émouvant, intitulé "I Am Your Father", disponible en France sur Netflix.

David Prowse, aujourd’hui âgé de 82 ans, s’est peut-être consolé en découvrant que Sebastian Shaw a été effacé de la scène finale du "Retour du Jedi", lors de sa réédition en DVD en 2004. Par souci de cohérence, George Lucas l’a en effet remplacé par Hayden Christensen, l’interprète d'Anakin Skywalker dans "L’Attaque des Clones" et "La Revanche des Sith". Incarner Dark Vador n’est décidément pas une mince affaire : sur le tournage de "Rogue One", sorti en 2016, c’est le comédien Spencer Wilding, qu’on a vu en Marcheur Blanc dans "Game of Thrones", qui se glisse dans le costume de ce spin-off dont l’intrigue se déroule juste avant celle de "La Guerre des Etoiles". La voix, en revanche, est toujours celle de James Earl Jones, 86 ans.


Mais ce n’est pas terminé ! Disney, désormais propriétaire de la saga, n’étant pas satisfait du premier montage du réalisateur Gareth Edwards, le studio demandera à Tony Gilroy ("Michael Clayton") d’écrire et de tourner plusieurs scènes additionnelles. Et notamment celle du corridor, à la toute fin, lorsque Vador massacre les soldats rebelles avec son sabre laser. Spencer Wilding n’étant pas disponible, c’est Daniel Naprous, un cascadeur de "Game of Thrones" qui décrochera le job. Aux dernières nouvelles, le personnage de Dark Vador est officiellement à la retraite. Mais sait-on jamais...

>> "Le Retour du Jedi", de Richard Marquand. Avec Mark Hamill, Carrie Fisher, Harrison Ford. Ce soir à 21h sur TF1

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter