Quentin Tarantino : la police de New York appelle au boycott de ses films

Quentin Tarantino : la police de New York appelle au boycott de ses films

DirectLCI
TRUE STORY - Quentin Tarantino est la cible des policiers new-yorkais. La raison ? Le réalisateur a fait le déplacement depuis Los Angeles pour participer à une manifestation ce samedi dans les rues de la Grande Pomme contre les violences policières. Un engagement qui n'est pas du tout du goût des forces de l'ordre...

Le réalisateur de Pulp Fiction n'est pas prêt de voir les policiers new-yorkais assister à la projection de son prochain film. Un froid qui survient après la participation de Quentin Tarantino au rassemblement "Rise Up October", soit une manifestation de trois jours organisée à New York pour mettre fin à la violence policière et réclamer une réforme du système judiciaire.

Les participants ont prononcé les noms des 250 victimes non armées tuées par des agents de police depuis 1990. Dont celui de Michael Brown, 18 ans, un adolescent afro-américain abattu par la police à Ferguson (Missouri) en août 2014, un décès qui avait provoqué des émeutes dans tous les États-Unis, ou encore celui de Tamir Rice, 12 ans, tué par les forces de l'ordre alors qu'il jouait avec un pistolet en plastique en novembre 2014 à Cleveland (Ohio). Les manifestants brandissaient des pancartes ou des photos de leurs proches victimes d'abus de la police.

C'est un timing maladroit qui a provoqué la colère de la police

Une réunion anti "terreur policière" pour laquelle Quentin Tarantino a prononcé quelques mots : "Quand je vois des meurtres, je ne reste pas là sans rien faire… Il faut appeler les meurtriers des meurtriers". Malheureusement, quelques jours plus tôt un agent de la police de New-York tombait, tué d'une balle dans la tête par un suspect récidiviste, dans l'exercice de son travail.

Déjà quatre policiers New-yorkais sont morts depuis moins d'un an à New-York. De tristes chiffres qui restent le fruit des lois sur les armes à feu des États-Unis, où les forces de l'ordre sont forcément plus exposées au risque d'être confrontées à des suspects armés qu'en Europe par exemple.

A LIRE AUSSI >> Quentin Tarantino ne dit pas non à un "Kill Bill 3"

Patrick Lynch, président d’une association d’agents des forces de l’ordre de New York, n'a pas pu se taire face à la présence de Quentin Tarantino à ces journées de protestations : "Ce n’est pas étonnant que quelqu’un qui gagne sa vie en glorifiant le crime et la violence déteste les policiers" a-t-il déclaré au New-York Post , avant d'ajouter : "Les officiers de police que Tarantino appelle des meurtriers ne vivent pas dans une de ses fictions dépravées sur grand écran. Ils prennent des risques et doivent parfois même sacrifier leur vie afin de protéger les communautés des vrais crimes. (...) Il est temps de boycotter les films de Quentin Tarantino”.

Les 8 Salopards, prévu pour une sortie le 6 janvier 2016 ne risque pas d'attirer beaucoup d'agents de la Grande Pomme en salles...

Sur le même sujet

Lire et commenter