Des chansons de "La La Land" aux cris de "Happy Birthdead", qui est Jessica Rothe ?

Des chansons de "La La Land" aux cris de "Happy Birthdead", qui est Jessica Rothe ?

DirectLCI
PORTRAIT - Star du film d'horreur "Happy Birthdead", en salles mercredi 15 novembre, l'actrice américaine de 30 ans a déjà donné de la voix dans des registres bien différents. Retenez bien son nom car elle fera une nouvelle fois l'évènement en 2018.

Tantôt brune. Tantôt blonde. Son look est à l'image de sa carrière : caméléon. Jessica Rothe aime les prises de risque. Sa dernière en date ? Happy Birthdead, le dernier film d'horreur signé Blumhouse Productions qui a chassé Blade Runner 2049 de la tête du box-office US. La jeune femme de 30 ans y joue Tree, une étudiante stéréotypée membre d'une sororité qui revit en boucle la journée de son assassinat tout en tentant tant bien que mal d'identifier son tueur. 


"Je ne me suis jamais dit : 'il faut que je fasse un film d’horreur'. Mais celui-là est arrivé et c’était le bon. J’ai été très excitée par le scénario et j’ai su que je devais le faire", raconte-t-elle au magazine Interview. Un choix judicieux car ce rôle, à premier abord sans prétention, pourrait bien changer son parcours à Hollywood.

Du théâtre comme récompense

Depuis la sortie du film le 13 octobre aux Etats-Unis, Jessica Rothe est partout dans les médias outre-Atlantique. Sourire impeccable, elle défend son film comme toutes les actrices hollywoodiennes savent le faire. Il y a bien un domaine sur lequel elle est peu locace : elle-même. Née le 28 mai 1987, elle est originaire de Denver, dans le Colorado. "Le plus bel endroit du monde", selon elle. "J'ai toujours voulu être actrice sans me dire que ça pouvait être un métier. Mes parents ne sont pas dans le milieu", révèle-t-elle à PopSugar, évoquant son père chirurgien en pédiatrie et sa mère ancienne institutrice. Petite, ses cours de théâtre étaient sa récompense en cas de bonnes notes. C'est sa professeur de théâtre au lycée qui l'encourage à aller plus loin. 

Jessica Rothe découvre les textes classiques au conservatoire de l'Université de Boston, où a également étudié Julianne Moore. "Elle y développe son amour pour ce qu'elle décrit comme 'la construction d'une identité artistique'", peut-on lire dans Interview. Jeune actrice, elle commence par jouer les seconds couteaux à la télévision (Happy Endings, Gossip Girl, Blue Bloods). En 2016, c'est le tournant. Elle est castée par Damien Chazelle pour le rôle d'Alexis, l'une des colocataires d'Emma Stone dans La La Land. Oui, la jeune fille en vert qui chante sur Someone in the crowd, c'est elle. De quoi braquer un peu plus les projecteurs sur elle et lui ouvrir le premier rang de la Fashion Week parisienne à l'automne 2016.

Deux films en 2018

La même année, elle joue les dealeuses de drogue dans la série déjantée de MTV Mary + Jane et tourne avec Dakota Fanning et Toni Collette dans la comédie dramatique Please Stand By (sortie le 27 octobre 2017 aux Etats-Unis). L'an prochain, elle sera la tête d'affiche de deux films encore une fois très différents : Forever my girl, une comédie romantique sur fond de musique country et Valley Girl, un remake à la sauce comédie musicale du film de 1983 qui mettait en vedette Nicolas Cage.

Sa vie privée ? Ne comptez pas sur elle pour en parler. Elle ne poste que très peu sur Twitter et Instagram, considérant les réseaux sociaux comme "un muscle que je n'ai jamais vraiment construit". "Quand Facebook s’est lancé, je venais de me séparer de mon petit ami et je ne pouvais pas y aller sans lui parler. Donc j’ai tout coupé", s'amuse-t-elle dans un entretien à PopSugar. "J'aime le fait que les anciennes gloires de Hollywood avaient une part mystérieuse", dit celle qui a grandi en admirant Julie Andrews et Meryl Streep. Pas sûr qu'elle parvienne à préserver son relatif anonymat très longtemps.

Plus d'articles

Sur le même sujet