Qui était Sharon Tate, la compagne de Roman Polanski assassinée par la secte de Charles Manson en 1969 ?

Qui était Sharon Tate, la compagne de Roman Polanski assassinée par la secte de Charles Manson en 1969 ?

DirectLCI
ZOOM - La mort de Charles Manson vient remettre en lumière le destin tragique de la plus célèbre victime de sa secte sanguinaire. Retour sur le parcours de la comédienne Sharon Tate, star emblématique des sixties qui fut l’épouse du cinéaste Roman Polanski.

Il est minuit passé, le 9 août 1969, lorsque les membres de la secte de Charles Manson pénètrent dans la villa du 10050 Cielo Drive, sur les hauteurs de Los Angeles. Un homme, Tex Watson, et trois femmes, Susan Atkins, Linda Kasabian et Patricia Krenwinkel. Leur but ? Venger leur gourou du producteur Terry Melcher, qu’il juge responsable de sa carrière musicale ratée. Sauf que si l’intéressé a bel et bien vécu dans cette demeure de rêve, où ont notamment séjourné Michèle Morgan, Cary Grant ou encore Henry Fonda, c’est désormais Roman Polanski et son épouse, la comédienne Sharon Tate, qui y ont désormais élu domicile.


Le cinéaste en voyage à Londres, sa compagne, enceinte de 8 mois, est entourée ce soir-là de plusieurs amis. Le coiffeur des stars Jay Sebring, qui fut son petit ami, le jeune scénariste Wojciech Frykowski et sa compagne Abigail Folger. Au cours de leur virée meurtrière, les membres de la secte de Charles Manson vont d’abord tuer Steven Parent, un ami du gardien de la maison. Une fois à l’intérieur, c’est à une mise en scène de cauchemar qu’ils vont se livrer. Jay Sebring est tué par balles, Wojciech Frykowski poignardé à 51 reprises, Abigail Folger à 28 reprises et Sharon Tate à 16 reprises. Détail macabre : c’est avec le sang de la comédienne que ses bourreaux inscriront "PIG" (cochon –ndlr) sur la porte d’entrée.

En vidéo

Tueur et gourou psychopathe, Charles Manson meurt à l'âge de 83 ans

Deux mois plus tard, Susan Atkins est dénoncée par un autre membre de la secte. En échange d’une promesse de ne pas être condamnée à mort, elle racontera à la police les détails de cette nuit d’horreur. Elle révélera également que d’autres célébrités comme Elizabeth Taylor et Frank Sinatra étaient leurs prochaines cibles. Elle permettra aussi l’arrestation de ses camarades et de leur gourou, condamné à la prison à vie en 1971. A l’époque, ce drame sans précédent va provoquer une véritable psychose à Hollywood. Et mettre fin à la douce insouciance des sixties dont Sharon Tate était l’une des icônes, à la fois glamour et rebelle.


Née en 1943 à Dallas, la comédienne est la fille aînée d’un officier de l’armée américaine. La légende veut qu’elle se soit rendue en stop à Los Angeles pour y faire carrière. Elle n’a que 21 ans lorsqu’elle décroche son premier rôle dans Barabbas, un péplum, en 1961. Après une poignée de rôles à la télé, elle fait, cinq ans plus tard, la rencontre qui va changer sa vie. Alors que Roman Polanski rêve d’engager une autre comédienne, le producteur Martin Ransohoff l’impose dans le rôle de la fille des aubergistes dans Le Bal des Vampires. C’est le début d’une romance pas comme les autres.

Elle se rêvait en "Catherine Deneuve américaine"

Des deux côtés de l’Atlantique, Sharon Tate et Roman Polanski forment rapidement l’un des couples les plus en vue du showbiz. En mars 1967, la jeune femme pose nue dans Playboy,  avec des clichés pris par son compagnon sur le tournage du Bal des Vampires. Alors que la presse américaine voudrait la décrire comme une énième starlette blonde écervelée, la comédienne se rêve pour sa part en "Catherine Deneuve américaine". La même année, elle joue une actrice en devenir dans La Vallée des Poupées. Si le film est loin de faire l’unanimité, sa jeune interprète décroche une nomination aux Golden Globes.

Le 20 janvier 1968, Sharon Tate épouse Roman Polanski à Londres. Ils s’installent ensuite à Los Angeles où ils fréquentent les plus grandes stars de l’époque au cours de fastueuses soirées. Parmi elles, Warren Beatty, Jane Fonda, Steve McQueen, Kirk Douglas, le chanteur des Doors Jim Morrison ou encore… Terry Melcher, le producteur des Beach Boys, qui vit à l’époque dans une villa de Cielo Drive avec la comédienne Candice Bergen. Après être tombés amoureux de cette demeure de rêve, les Polanski s’y installent le 15 février 1969.

En vidéo

Roman Polanski : "Je ne rêve déjà pas beaucoup, surtout pas d'Amérique"

Après avoir terminé le tournage de la comédie franco-italienne 12+1, Sharon Tate rejoint Roman Polanski durant l’été à Londres où il prépare son prochain film. C’est sans lui qu’elle rentre aux Etats-Unis, le 20 juin 1969, déjà enceinte de six mois. Le cinéaste doit la retrouver le 12 août, juste à temps pour la naissance de leur premier enfant. C’est d’ailleurs à sa demande que Wojciech Frykowski et Abigail Folger se sont installés chez eux, afin de veiller sur la future maman… 


De son histoire d’amour avec Sharon Tate, Roman Polanski dira qu’il s’agit de "la période la plus heureuse de ma vie". Après le drame, le cinéaste continuera à vivre à Los Angeles. Jusqu’ à la sombre "affaire Geimer", qui le poussera à quitter les Etats-Unis, en 1978, lorsqu'il est accusé de viol sur mineure. Un an plus tard, c’est à son ex-compagne qu’il dédiera Tess, l’adaptation du roman de Thomas Hardy qui remportera six Oscars, dont celui du meilleur film. En 1989, il épousera la comédienne française Emmanuelle Seigner, avec lequel il aura deux enfants, Morgane et Elvis. 

Plus d'articles

Sur le même sujet