Rentrée 2016 : les 15 films à ne pas manquer

CINÉMA

RECAP’ - La rentrée s’annonce sous le signe des pamphlets sociaux, des films d’animation et des bonnes grosses bastons… avec quelques œuvres indépendantes dans le lot. Metronews vous aide à faire le tri parmi les sorties de septembre et octobre 2016.

"Divines" de Houda Benyamina

Ovationné à Cannes,  le premier film de Houda Benyamina dresse le portrait énergique de Dounia, jeune fille de banlieue assoiffée de réussite. Avec Maimouna, sa meilleure amie, elle décide de suivre les traces de Rebecca, une dealeuse respectée et rencontre Djigui, un charismatique danseur...

Avec Oulaya Amamra, Déborah Lukumuena, Kevin Mischel Sortie le 31 août.

"Blood Father" de Jean-François Richet

Ce film franco-américain signe le grand retour de Mel Gibson. Interdit aux moins de 12 ans, il suit le parcours de John Link, ancien motard alcoolique qui vit reclus dans sa caravane et reçoit un jour le troublant appel de Lydia, sa fille de 17 ans, qui sort d'un braquage ayant mal tourné. On sent déjà le film à gros muscles.

Avec Mel Gibson, Erin Moriarty, Diego Luna. Sortie le 31 août.

"Les sept mercenaires" d'Antoine Fuqua

Le nouveau film du réalisateur de La rage au ventre sent la poudre et les sombres vengeances. Dans ce remake des Sept Mercenaires sorti en 1960, on suit une brochette de sept malfrats décidés à protéger un village de paysans. Il s'agit du dernier film dont la bande originale a été composée par le compositeur James Horner, décédé le 22 juin 2015.

Avec Denzel Washington, Chris Pratt, Vincent D'Onofrio. Sortie le 28 septembre.

"La Danseuse" de Stéphanie DiGiusto

La jeune fille de Johnny Depp et Vanessa Paradis sera l'une des vedettes de 2016. Lily-Rose apparaîtra dans Planétarium, mais aussi brièvement dans La Danseuse, le biopic de Loïe Fuller (1862-1928), pionnière américaine de la danse moderne. Elle rencontre alors Isadora Duncan, jeune prodige qui précipitera sa chute...

Avec Soko, Gaspard Ulliel, Mélanie Thierry. Sortie le 28 septembre.

"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan

Grand Prix du Festival de Cannes malgré un accueil mitigé, Juste la fin du monde est adapté d'une pièce de Jean-Luc Lagarce. Le réalisateur du troublant Mommy a réuni une belle brochette d'acteurs français pour un dîner de famille plus que tendu, où retrouvailles riment avec querelle et rancoeurs. 

Avec Gaspard Ulliel, Nathalie Baye, Léa Seydoux. Sortie le 21 septembre.

"Miss Peregrine et les enfants particuliers" de Tim Burton

Nouvelle plongée dans le fantastique pour Tim Burton, qui adapte ici le roman de Ransom Riggs sorti en 2011. Jacob "Jake" Portman est un adolescent de 16 ans qui, à la mort de son grand-père, découvre que les histoires de ce dernier étaient vraies. Jake et son père prennent alors la route de l'île de Miss Peregrine, incarnée par Eva Green. 

Avec Eva Green, Asa Butterfield, Samuel L. Jackson. Sortie le 5 octobre.

"L’Odyssée" de Jérôme Salle

Pierre Niney, nouvelle valeur montante du cinéma français, porte le nouveau film de Jérôme Salle (Largo Winch). Il y incarne Philippe Cousteau, fils du fameux commandant joué ici par Lambert Wilson. Retour en 1948, lorsque l'homme au bonnet rouge arpentait les mers. 

Avec Lambert Wilson, Pierre Niney, Audrey Tautou. Sortie le 12 octobre.

"La fille inconnue" des frères Dardenne

Révélée par La Naissance des pieuvres en 2007, Adèle Haenel a fait son chemin depuis : dans le nouveau film de Luc et Jean-Pierre Dardenne, elle mène une quête de taille. Elle incarne Jenny, une femme médecin déterminée à retrouver le nom d'une jeune fille qu'elle avait refusé d'accueillir dans son cabinet... et qui est retrouvée morte peu de temps après. 

Avec Adèle Haenel, Olivier Bonaud, Jérémie Renier. Sortie le 12 octobre.

"Ma vie de courgette" de Claude Barras

Il est l'un des plus beaux films d'animation diffusés au Festival de Cannes ces dernières années. Adaptée d’un roman de Gilles Paris, ce film bouleversant, brut de décoffrage et poétique dresse le portrait d’un petit garçon fragile qui rejoint un orphelinat. On vous met au défi de ne pas pleurer...

Avec Gaspard Schlatter, Sixtine Murat, Paulin Jaccoud. Sortie le 19 octobre.

"Doctor Strange" de Scott Derrickson

Benedict Cumberbatch qui incarne un neurochirurgien un peu fou ? On achète. Créé par Marvel en 1963, Docteur Strange perd l'usage de ses mains à la suite d'un accident de voiture. Il devient alors le maître des arts mystiques... Et dire que Cumberbatch a piqué le rôle de peu à Ryan Gosling et Joaquin Phoenix !

Avec Benedict Cumberbatch, Chiwetel Ejiofor, Tilda Swinton. Sortie le 26 octobre.

"Moi, Daniel Blake" de Ken Loach

Véritable coup de coeur sur la croisette, où il a été élu Palme d'Or 2016, le nouveau brûlot social de Ken Loach critique le libéralisme anglais à travers le portrait d’un sexagénaire menuisier. Contraint de réclamer l’aide sociale pour la première fois de sa vie à la suite d’un malaise cardiaque, ce dernier doit alors affronter la paralysie administrative de son pays.

Avec Dave Johns, Hayley Squires, Dylan McKiernan. Sortie le 26 octobre.

En bonus, les plaisirs (très) coupables :

- Ben-Hur de Timur Bekmambetov. Sortie le  7 septembre.

- Blair Witch de Adam Wingard. Sortie le  21 septembre.

- Bridget Jones 3 de Sharon Maguire. Sortie le 5 octobre. 

- Brice 3 de James Huth. Sortie le 19 octobre.

Juste après, en novembre et décembre 2016 suivront une flopée d'autres pépites : Snowden d’Oliver Stone (1er novembre),   Planetarium de Rebecca Zlotowski (16 novembre), Les animaux fantastiques de David Yates (16 novembre), Premier Contact de Denis Villeneuve (7 décembre), Star Wars : Rogue One (14 décembre)...etc.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter