Rien ne va plus pour Johnny Depp : la sortie de son prochain film repoussée indéfiniment aux Etats-Unis

CINÉMA
DirectLCI
FAUX DÉPART - "City of Lies", dans lequel Johnny Depp campe l'un des policiers à avoir enquêter sur la mort des rappeurs Tupac Shakur Notorious B.I.G., devait sortir le 7 septembre outre-Atlantique. La production a décidé de suspendre toute sortie en salles alors que son acteur principal est visé par une plainte pour violences sur le tournage.

Il aurait dû faire son retour sur grand écran dans "City of Lies", son premier film de l'année, attendu en salles le 7 septembre aux Etats-Unis. Il n'en sera rien. La sortie du long-métrage - encore non prévue pour la France - a été repoussée à une date ultérieure, rapportaient les médias américains lundi 6 août, citant une production qui n'a pas souhaité commenter le pourquoi de cette décision. Il ne faut pourtant pas aller bien loin pour tenter de trouver un début d'explication. 

Au plus mal depuis plusieurs mois, Johnny Depp fait plus régulièrement l'actualité des pages faits divers que celles du cahier culture. La semaine dernière, il accusait son ex-épouse Amber Heard de violences conjugales. Le mois précédent, il livrait à Rolling Stone tout de ses addictions, de sa dépression et de sa descente aux enfers dans une interview confession des plus surprenantes. Rien de bien réjouissant au moment de sortir un nouveau film dont la promotion ne peut que s'en trouver que parasitée. Ajoutez à cela plusieurs plaintes, dont celle d'un régisseur qui accuse l'acteur de 45 ans de l'avoir frappé sur le tournage de... "City of Lies", justement.

Il sera dans la suite des "Animaux fantastiques" en novembre

Cette altercation aurait eu lieu en présence des gardes du corps de l’acteur, qui auraient été contraints d’intervenir pour l’empêcher de s’en prendre davantage au régisseur. Trois jours plus tard, ce dernier sera congédié, après avoir refusé de signer un document dans lequel il s’engageait à ne pas poursuivre la vedette du film. Dans ce polar, Johnny Depp incarne Russell Poole, le détective chargé d'enquêter sur l'assassinat des rappeurs Tupac Shakur et Notorious B.I.G. "Avec le climat qui règne autour de lui en ce moment, le studio a choisi d'attendre que la situation s'améliore ou se résolve pour sortir le film", a précisé une source proche de la production à IndieWire qui évoque une sortie avant la fin de l'année.

Que les fans de Johnny Depp se consolent. Ils pourront le retrouver au cinéma dès le 14 novembre dans la suite des "Animaux fantastiques", inspirés des romans de J.K. Rowling. Le mois dernier, il avait même surpris le Comic-Con de San Diego grimé en Gellert Grindelwald. Mais vu la tournure que prennent les évènements, on doute de sa présence aux interviews et autres rendez-vous promotionnels liés à cette saga ancré dans l'univers Harry Potter.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter