Robert de Niro en "Nouveau Stagiaire" ? Appliqué mais peut mieux faire

CINÉMA

CRITIQUE - L'acteur et l'actrice oscarisés deviennent BFF (best friend forever) dans cette comédie américaine convenue mais convenable.

Un binôme improbable
Ben a 70 ans et a pris sa retraite contre son gré après une carrière irréprochable. Jules a un peu plus de 30 ans et dirige tant bien que mal une start up de l’e-commerce. Coup de bol : il sera engagé comme stagiaire aux côtés de cette boss hyperactive grâce à un programme pour les seniors. Contre toute attente (dans la vie, mais pas au cinéma), il deviendra son confident, son meilleur ami, son père de substitution, son mentor... Cette petite comédie traite en effet moins de la place du troisième âge dans notre société qu’elle ne se place en ode à l’amitié et à la gentillesse. Dommage même si, dans le genre, l’exercice est assez maîtrisé.

Une comédie calibrée
Ce que veulent les femmes, The Holiday, Pas si simple... La réalisatrice Nancy Meyers connaît la recette sur le bout des ongles : des tonnes de bons sentiments, de l’optimisme, du lacrymal, des seconds rôles d’amuseurs de galerie, et des personnages privilégiés qui papotent au Starbucks ou dans leur maison cossue. C’est totalement prévisible mais plutôt efficace pour une frange du public féminin à laquelle s’adresse très clairement cette production centrée sur une trentenaire entendant mener de front vie privée et professionnelle. Cela dit, le discours est un poil rétrograde : pourquoi la femme aurait-elle besoin d’un "papa" de substitution pour nécessairement se sortir de l’impasse ?

Un duo qui tilte
La grande qualité de cette production, c’est l’alchimie de son tandem. S’il enclenche le pilotage automatique dans certaines scènes, Robert de Niro est assez touchant en ange gardien d’une Anne Hathaway dont la fraîcheur et le sourire feraient avaler n’importe quelle couleuvre. Peu importe les grosses ficelles, grâce à eux, Le Nouveau Stagiaire atteint sa cible.

A LIRE AUSSI 
>>  Robert De Niro, ennemi médiatique numéro un ? 
>>  Anne Hathaway, la nouvelle Mary Poppins ?

Lire et commenter