Robert Zemeckis : "Alliés est une histoire d’amour passionnée et universelle"

CINÉMA
DirectLCI
DECRYPTAGE – Robert Zemeckis, le réalisateur à succès de "Retour vers le futur" et "Forrest Gump" dirige Brad Pitt et Marion Cotillard en amants maudits dans "Alliés", le premier grand film d’amour de sa carrière. LCI l’a rencontré, alors qu’il venait d’être fait Officier de l’ordre des arts et des lettres par la ministre de la culture Audrey Azoulay.

Bien sûr, il y avait du sentiment dans l’aventureux A la poursuite du diamant vert ou dans l’amitié amoureuse de Jenny et Forrest dans Forrest Gump. Mais jamais Robert Zemeckis n’avait autant embrassé le genre romantique que dans Alliés, son nouveau film, en salles ce mercredi. "La trahison intime est une thématique passionnante et humaine", confie-t-il à LCI au sujet de cette love story sur fond de seconde guerre mondiale entre Marianne Beauséjour, résistante française et Max Vatan, espion britannique. 


Après leur rencontre sur une mission à Casablanca en 1942, ces deux-là se marieront et auront une fillette. Jusqu’à l’impensable : Max devra enquêter sur son épouse, soupçonnée d’être un agent double pour l’Allemagne nazie. « L’espionnage n’est qu’une toile de fond", précise le réalisateur. "L’histoire est aussi intense et les enjeux aussi importants parce qu’ils se situent évidemment en pleine seconde guerre mondiale. Mais c’est avant tout une histoire d’amour passionnée et universelle."

Ce sont deux acteurs formidables mais j’ignorais si, ensemble, ils seraient aussi irrésistiblesRobert Zemeckis

Laquelle rappellera deux chefs d’œuvre aux amoureux du cinéma des années 40 :  Casablanca, le long-métrage référence de Michael Curtiz avec Humphrey Bogart et Ingrid Bergman, et Les enchaînés, illustre romance d’Alfred Hitchcock avec Cary Grant et la  même Bergman. "Il y a évidemment un peu de ces deux films dans Alliés.  Mais c’est sans doute plus proche des Enchainés qui était un thriller plein de suspense", analyse le metteur en scène. "Cela dit, dans les années 40, Casablanca était un endroit très intéressant, plein d’intrigues et de gens qui travaillaient dans l’ombre." 


Parmi eux, des espions de la trempe de ceux incarnés par Marion Cotillard et Brad Pitt, duo de stars réunies pour la première fois à l'écran. "J’ai eu de la chance qu’il y ait une vraie alchimie entre eux. C’est quelque chose que vous ne pouvez pas anticiper", apprécie Robert Zemeckis. "Ce sont deux acteurs formidables mais j’ignorais si, ensemble, ils seraient aussi irrésistibles". Brad Pitt, dit-t-il "a ce tempérament de meneur, d’homme d’action, mais il peut aussi jouer les hommes vulnérables et blessés."


"Marion, elle, peut tout faire", savoure le cinéaste". J’ai pensé à elle dès le début. Elle est française, glamour et sublime mais elle peut aussi jouer des personnages complexes, avec des émotions très variées." Une palette d’une grande richesse qui donne à Alliés tout son sel : trahit-elle son homme et son pays ? Est-elle sincèrement amoureuse ou joue-t-elle la comédie ? Tels sont les enjeux de cette grande fresque à l’ancienne, historique et romanesque. 

En vidéo

Alliés : extrait exclusif avec Brad Pitt

Lire aussi

Plus d'articles

Lire et commenter