Scarlett Johansson a failli engager Mélanie Laurent pour réaliser "Black Widow"

Scarlett Johansson a failli engager Mélanie Laurent pour réaliser "Black Widow"

DirectLCI
REVELATION - Marvel Studios a décidé de confier à l’Australienne Cate Shortland la réalisation de "Black Widow", le film consacré à l’héroïne incarnée par Scarlett Johansson dans la saga Avengers. Parmi les candidates figuraient la Française Mélanie Laurent, révèle "The Hollywood Reporter".

"Black Widow" a trouvé sa réalisatrice. Au terme d’un processus de sélection fastidieux qui a duré plus de six mois, Marvel Studios a choisi l’Australienne Cate Shortland pour diriger le film consacré au personnage incarné par Scarlett Johansson dans la saga "Avengers". Appelé de ses vœux par la comédienne depuis plusieurs années, le projet a pris corps après le carton au box-office de "Wonder Woman", la superhéroïne de DC Comics. Après "La Reine des Neiges" de Jennifer Lee, il s’agit du plus gros succès de tous les temps pour un film réalisé par une femme, en l’occurrence Patty Jenkins, avec plus de 820 millions de dollars de recettes dans le monde. 


D’après le magazine américain, c’est Scarlett Johansson elle-même qui aurait insisté pour que Marvel Studios engage Cate Shortland, fan de son travail à la fois réaliste et poétique sur le film de guerre "Lore", sorti en 2013. L’histoire de la fille d’un nazi qui fuit à travers la campagne lorsque les Alliés entrent en Allemagne, après la défaite. Et fait la rencontre sur sa route d’un jeune garçon juif réchappé des camps. On lui doit également le thriller "Berlin Syndrome" avec Teresa Palmer, sorti l’an dernier.

En vidéo

Les superhéros Marvel s'invitent à Disneyland

A l’heure où les femmes restent minoritaires derrière la caméra à Hollywood – 7% seulement en 2017 – les studios s’activent donc pour corriger le déséquilibre. La Paramount a ainsi confié à la Britannique SJ Clarkson la réalisation du prochain "Star Trek". Disney ne pouvait pas rester sur le bord du chemin : à tel point que 70 candidates auraient été auditionnées, indique "The Hollywood Reporter". Parmi elles, la Britannique Amma Asante ("Belle"), les Américaines Maggie Betts ("Novitiate") et Kimberly Peirce ("Boys Don’t Cry") mais aussi la Française Mélanie Laurent qui a figuré dans la short list.


Après plusieurs films remarqués en France ("Les Adoptés", "Respire"),  la comédienne a remporté en 2016 le César du meilleur documentaire pour "Demain", applaudi par plus d’1 million de spectateurs en salles. Si sa dernière fiction, "Plonge" avec Gilles Lellouche, n’a pas connu le même succès, elle a vite rebondi en tournant l’an dernier aux Etats-Unis "Galveston", son premier film en langue anglaise qui a visiblement tapé dans l’œil des gros studios lors de sa présentation en mars dernier au festival South by Southwest.

Tiré du premier roman de Nic Pizzolatto, le créateur de la série "True Detective", il raconte l’histoire d’un truand en cavale (Ben Foster) qui apprend qu’il souffre d’un cancer du poumon. Et débarque  dans une petite bourgade de Texas où il fait la rencontre d’une jeune prostituée (Elle Fanning). Sortie prévue aux Etats-Unis et en France en octobre prochain.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter