Shia LaBeouf dézingue Steven Spielberg : "C’est une put… d’entreprise"

Shia LaBeouf dézingue Steven Spielberg : "C’est une put… d’entreprise"
CINÉMA

VILAIN - Voilà qui ne va pas arranger sa réputation à Hollywood. Dans une interview accordée au magazine "Variety", l’acteur américain Shia LaBeouf critique ouvertement Steven Spielberg, qui l’a dirigé dans "Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal".

Bad boy un jour, bad boy toujours. En promo pour American Honey, le film de la Britannique Andrea Arnold, prix du jury à Cannes en mai dernier, Shia LaBeouf est en une du prochain numéro de Variety, le magazine des professionnels du cinéma américain. L’occasion de revenir sur ses frasques à répétition, son flirt récurrent avec les substances illicites et ses choix de carrière radicaux, lui qui est passé de la saga Transformers au diptyque Nymphomaniac de Lars Von Trier.

Mais le passage de l’article qui va faire du bruit concerne le plus populaire des cinéastes hollywoodiens, Steven Spielberg en personne. Les deux hommes ont tourné ensemble Indiana Jones et le crâne de cristal, tandis que le cinéaste a produit plusieurs films, dont le premier Transformers, mais aussi Paranoïak et L’œil du mal, interprété par le jeune homme Et vous allez voir, ce dernier n’y va pas de main morte.

"Avec lui il faut sortir une ligne de dialogue en 37 secondes"- Shia LaBeouf

"Lorsqu’on débarque (la première fois – ndlr), on réalise qu’on ne rencontre pas le Spielberg de nos rêves", explique Shia LaBeouf, à propos de leur première collaboration, à la fin des années 2000. "On rencontre un Spielberg différent, qui est à une autre étape de sa carrière. Il est moins un réalisateur qu’une grosse put… d’entreprise."

"Les tournages de Spielberg sont très différents", poursuit l’acteur, désormais abonné au cinéma d’auteur, à l’image de American Honey, pour lequel il a traversé l’Amérique en minibus avec une bande de jeunes comédiens amateurs. "Avec lui tout est si méticuleusement planifié. Il faut sortir une ligne de dialogue en 37 secondes. On fait ça pendant cinq ans, et au bout d’un moment on ne sait plus pourquoi on fait ce métier."

Shia LaBeouf risque-t-il de payer cette prise de position un brin ingrate ? Aux dernières nouvelles, le personnage de Mutt Williams, le fils d’Indiana Jones, avait de grandes chances de revenir dans le prochain épisode de la saga, que Steven Spielberg et Harrison Ford doivent bientôt tourner, pour une sortie prévue en 2019. A moins qu’il change de visage d’ici là…

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent