"Sin City 2" : pour Eva Green, "des seins nus n'ont jamais tué personne"

"Sin City 2" : pour Eva Green, "des seins nus n'ont jamais tué personne"

MISE AU POINT – Elle est l’une des femmes fatales de "Sin City 2 : J’ai tué pour elle", en salles ce mercredi. Lors de la sortie américaine du film, Eva Green s’est retrouvée au cœur d’une surprenante polémique concernant… sa poitrine. Explications.

Fidèle à son statut de femme fatale, Eva Green n'avait pas hésité à s'afficher en tenue transparente sur l'affiche de Sin City 2 : J'ai tué pour elle. Seulement, la photo avait fait polémique : sa nuisette jugée trop transparente avait été jugée obscène par le public et donc censurée. Même la bande-annonce , dans laquelle la belle actrice apparaissait seins nus, avait été boycottée.

Une actrice qui a le sens de l'humour...

Face à toutes ces réactions, Eva Green a tenu à mettre les choses au clair. La brune de 34 ans a profité de son passage sur le plateau du Jimmy Kimmel Live pour expliquer qu'il s'agissait d'une fidèle adaptation des comics qui ont inspiré le film. "Je ne comprends pas toute cette agitation. Des seins n'ont jamais tué personne !" a-t-elle déclaré avant de plaisanter "Comme si vous pouviez asphyxier quelqu'un avec...".

Savait-elle qu'elle allait probablement jouer nue dans le film ? Pas de surprise pour la jeune femme, puisque le réalisateur a été clair avec elle dès le début : "Ce film est adapté d'une bande-dessinée. Donc au début, je me disais que c'était impossible que j'apparaisse nue comme sur le dessin. J'imaginais porter un corset ou des sous-vêtements. Mais le réalisateur Robert Rodriguez m'a dit : 'Non, non, tu seras nue. Je vais tester un nouveau style'". Style qui risque de remporter un franc succès auprès du public, lors de la sortie du film, le 17 septembre prochain.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France dépasse le seuil des 70.000 morts

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

"Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

Covid : quelle est la situation en Guadeloupe ?

Lire et commenter