Souffle au cœur, astrologie, robe du "Grand Blond"... 10 choses que vous ignorez peut-être sur Mireille Darc

DirectLCI
PORTRAIT - Mireille Darc est décédée dans la nuit de dimanche à lundi à Paris, à 79 ans, son ami Alain Delon à son chevet. Voici dix choses à savoir sur la vie de cette actrice emblématique des années 60-70, devenue ensuite réalisatrice engagée.

Un carré blond, une spectaculaire robe noire, des films populaires, puis un retour réussi à la télévision. Au terme d'une vie qui aura marqué le cinéma français, Mireille Darc est partie dans la nuit de dimanche à lundi, chez elle à Paris, très entourée jusqu'au bout par ses proches, dont son époux (l'architecte Pascal Desprez) et Alain Delon, présent jusqu'à la fin. 


L'actrice emblématique des années 1960 et 1970 avait tourné dans une cinquantaine de longs métrages pour le cinéma, dont treize avec le réalisateur Georges Lautner. Pensez-vous tout savoir de cette actrice au parcours passionnant ? LCI a recensé 10 choses la concernant que vous ignorez peut-être.

En vidéo

"C'est magnifique", la scène culte du Grand blond avec une chaussure noire avec Mireille Darc et Pierre Richard

Mireille Darc en dix moments forts

  • 1Elle souffrait d'un "souffle au coeur" depuis l'enfance

    Atteinte depuis l'enfance d'un souffle au cœur, Mireille Darc avait subi en 1980 une opération à cœur ouvert réalisée par le professeur Christian Cabrol, qui l'avait ainsi sauvée d'une mort annoncée. Elle avait été de nouveau opérée en 2013, avant d'être hospitalisée fin 2016 après deux hémorragies cérébrales.

  • 2Son père la surnommait "la bâtarde"

    Son père Marcel n'était pas son vrai géniteur. Ce dernier s'appelait Edmond, était marin sur le bateau Amiral-Charner et est mort en Indochine durant la Seconde Guerre mondiale. "Toute gosse, mon père m'appelait la bâtarde. Quand j'ai commencé à comprendre ce qu'était une bâtarde, je me suis dit que je ne devais pas être la fille de mon père", confiera-t-elle.

  • 3Pierre Richard éberlué par sa robe du " Grand Blond"

    En 1972, Mireille Darc incarnait la cultissime femme fatale dans Le grand blond avec une chaussure noire, de Yves Robert. Pierre Richard n'a découvert qu'au moment du tournage la fameuse robe au décolleté (seul Yves Robert était au courant) ; et la stupéfaction de son personnage à ce moment précis est bel et bien celle de l'acteur. 

  • 4Alain Delon a toujours été "l'homme de sa vie"

    Alain Delon et Mireille Darc ont toujours été inséparables, et ce depuis les années 60-70, le couple faisant régulièrement la couverture de Paris Match. Partenaires à l'écran (L'Homme pressé, Mort d'un pourri, Madly, Jeff, Les Seins de glace et Borsalino), amoureux puis complices dans la vie. Interrogée sur sa relation avec Alain Delon, Mireille Darc, qui aura partagé quinze années de sa vie avec l'acteur, avouait l'aimer "au-delà de tout". "Il est présent et pour rien au monde, je ne voudrais qu'il parte. J'ai besoin de lui. Je l'aime, d'une autre manière, c'est certain, mais au-delà de tout." 

  • 5Un accident de voiture grave au début des années 80 l'avait immobilisée

    En juillet 1983, Mireille Darc avait frôlé la mort, victime d'un accident de voiture dans un tunnel en Vallée d'Aoste, dans lequel elle avait été grièvement blessée. Sa colonne vertébrale fracturée l'avait immobilisée pendant trois mois dans une coquille à l’hôpital de Genève.

  • 6Elle ne pouvait pas avoir d'enfant

    Sa maudite malformation cardiaque interdisait à Mireille Darc de porter un enfant, au risque d'y perdre la vie ; le couple qu'elle formait avec Delon s'était d'ailleurs séparé en raison du désir d'Alain Delon d'avoir d'autres enfants. Cela n'a pas empêché une réelle tendresse et une profonde amitié de s'installer entre les deux stars.

  • 7Elle avait perdu l'un des hommes de sa vie

    Son compagnon, Pierre Barret, ancien patron de L'Express devenu PDG d'Europe 1, est décédé en 1989 à l’âge de 53 ans. Sur son lit de mort, il avait demandé à Alain Delon de veiller sur sa femme.

  • 8L'astrologie était sa grande passion

    Mireille Darc était toquée d'astrologie. Elle choisissait toujours la date de certains événements en fonction des astres.

  • 9Son pseudonyme venait de… Jeanne d’Arc

    Mireille Darc, alias Mireille Aigroz de son vrai nom, avait choisi Darc comme pseudonyme au moment de monter à Paris. Une référence à Jeanne d'Arc et à l'Arc, la rivière de son enfance.

  • 10Elle s'était spécialisée dans le documentaire engagé

    Ces dernières années, Mireille Darc avait réalisé une série de reportages très engagés pour France Télévisions, notamment sur les transplantations d’organes, les travailleuses du sexe, les actrices de films X ou encore les femmes SDF. Elle confiait à Libération : "Les documentaires, c’est ce qui m’a le plus enrichie sur le plan humain. J’ai grandi. Au cinéma, j’ai vécu, j’ai été heureuse, je me suis bien explosé la tête. Mais je n’ai pas grandi."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter