Sus aux clowns ! Mais pourquoi donc Burger King veut-il faire interdire "Ça" en Russie ?

DirectLCI
COULROPHOBIE - En Russie, la chaîne de fast-food Burger King n'est pas contente. Selon elle, le film "Ça" mettrait en avant un clown qui ressemble à celui de McDonald's. Du coup, il ferait ainsi de la publicité pour son concurrent. Est-ce que ce monde est sérieux ?

1er avril avant l'heure ? Même pas ! Incroyable mais vrai : en Russie, la chaîne de fast-food Burger King estime en effet, le plus sérieusement du monde, que le clown du film d'horreur Ça ressemble un peu trop à Ronald McDonald. Et qu'il ferait ainsi la publicité de la chaîne de restauration concurrente. 


Conséquence : la division russe réclame que cette adaptation réussie du roman de Stephen King soit interdite au cinéma. Et, comme le souligne le très sérieux "The Hollywood Reporter", ça n'a rien d'une blague absurde. 

Une porte-parole du FAS (Federal Antimonopoly Service, l'équivalent de l'Autorité de la concurrence en France) est de fait obligée de prendre en considération la plainte afin de déterminer s'il y a oui ou non un placement de produit dans le film. 

Le clown de "Ça", victime de son succès

Ce n'est pas spoiler que d'assurer que le clown de Ça, matérialisation de la terreur enfantine, est plus répulsif qu'incitatif à aller manger du burger. 

En vidéo

Découvrez tous les clowns psychopathes au cinéma

Si les clowns créent la polémique en Russie, ce n'est pas le cas en France tant le film Ça est sur le point de réaliser un bon million d'entrées en un peu plus d'une semaine d'exploitation. 


C'est d'ores et déjà le plus gros succès du box-office en matière de film d'horreur : il a engrangé pas moins de 270 millions de dollars aux États-Unis, et 482 millions au niveau mondial.

On n'a de toute façon pas fini de parler de Ça. Une suite est en préparation, dont la sortie est prévue le 6 septembre 2019. Burger King Russie a donc 2 ans pour préparer une éventuelle autre plainte...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter