Blessée au visage sur le tournage d'un film d'horreur avec Mylène Farmer, une actrice porte plainte

Blessée au visage sur le tournage d'un film d'horreur avec Mylène Farmer, une actrice porte plainte

ACCIDENT - L’actrice Taylor Hickson, qui joue l’une des filles de Mylène Farmer dans "Ghost­land", porte plainte contre la société Incident Productions pour une blessure au visage faite sur le tournage du film d'horreur signé Pascal Laugier. Résultat : 70 points de suture, plusieurs opérations du visage et une large cicatrice toujours visible.

Quand la réalité dépasse la fiction horrifique. En décembre 2016, Taylor Hickson, qui joue à l’écran l’une des deux filles de Mylène Farmer, a été victime d’un terrible accident sur le tournage de Ghostland, film d'horreur de Pascal Laugier dans lequel joue, entre autres, la star Mylène Farmer. 

En effet, selon le site américain "Deadline", qui a pu lire la déposition et qui - attention aux âmes sensibles - révèle la blessure au moment du tournage, l'actrice, âgée de 19 ans au moment des faits, se serait inquiétée de la dangerosité d'une scène réalisée "sans doublure". 

Son personnage devait alors taper avec le poing contre une porte-fenêtre. Confortée par l'équipe qui certifiait qu'il n'y avait aucun risque, l’ac­trice a alors tapé, à la demande du réalisateur, de plus en plus fort sur la vitre, qui s’est finalement brisée. Elle est alors passée à travers la vitre et s’est sérieusement blessée, notamment sur le côté gauche du visage. 

Lire aussi

Une cicatrice toujours visible

L’actrice a été emmenée d’urgence à l’hôpital, où elle a subi plusieurs interventions chirurgicales. Elle en est ressortie avec 70 points de suture et conserve une large cica­trice sur le côté gauche de son visage.

me frowning at whateva tf my hair's doin

Une publication partagée par taylor hickson (@taylor.hickson) le

A une semaine de la sortie française du film plébiscité au dernier Festival de Gérardmer, la jeune comédienne de 20 ans a décidé de porter plainte contre la société de production, estimant que cet accident aurait pu être évité. 

"La blessure était raisonnablement prévisible et a seulement été causée par la négligence et/ou le manquement de l’accusé à son devoir de précaution vis-à-vis de la plaignante", précise la déposition. Incident Productions ne s’est pour l’instant pas exprimé à ce sujet.

La première de Ghost­land se tien­dra le 14 mars prochain à Paris. L’ac­trice a indiqué à "Dead­line" qu’elle n'y assisterait pas.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

VIDÉO - Covid-19 : le relâchement des gestes barrière fait des ravages au Royaume-Uni

Refoulés à cause d'un faux pass sanitaire, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

Biélorussie : l’ambassadeur de France forcé de quitter le pays

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.