Timothée Chalamet, l'éblouissante révélation de "Call me by your name" qui va irradier Hollywood en 2018

DirectLCI
MÉTÉORE - A 22 ans Timothée Chalamet éblouit dans "Call Me By Your Name", romance entre deux hommes que tout sépare et que tout attire, aussi mélancolique qu'une fin d'été. Nommé à l'Oscar du meilleur acteur, le jeune comédien franco-américain s'impose comme la nouvelle coqueluche du cinéma américain. Portrait.

Silhouette d'éphèbe longiligne aux boucles brunes, yeux verts légèrement tombants et teint pâle, Timothée Chalamet a quelque chose de Tazio, cet ange à la beauté mortelle du Mort à Venise de Luchino Visconti (1971). Dans Call me by your name, il incarne Elio, un ado pourvu de la même grâce, qui vit une romance estivale en Italie avec un doctorant interprété par Armie Hammer. Derrière la caméra, Luca Guadagnino filme le comédien amoureusement, à la manière d'un Visconti justement, tel un mutant sous hypnose. En interview, le réalisateur ne tarit pas d'éloges sur celui qu'il qualifie tout simplement de "sublime".


Timothée Chalamet ne calcule rien, ne le fait pas exprès. Il a précisément le charisme de ceux qui pensent ne pas en avoir. Les prix d'interprétation ont beau pleuvoir, celui qui remercie avec ironie la femme d'Armie Hammer (son partenaire) pour l'avoir "laissé ramper partout sur son mari pendant deux mois", semble regarder ce qui lui arrive avec émerveillement, les yeux écarquillés. 

Oui, il parle bien français

Timothée Chalamet est issu d'une famille d'artistes : mère danseuse, soeur comédienne, grand-père scénariste...  New-Yorkais d'origine et père français - il parle parfaitement la langue de Molière -, il a étudié dans le célèbre lycée pour jeunes artistes LaGuardia (celui de la série musicale Fame) à New York. C'est là qu'il a rencontré son ex-petite amie : la fille de Madonna, Lourdes Leon. 


Acteur précoce, il a déjà dix ans d'expérience et un CV à rallonge : il jouait le fils de Matthew McConaughey dans l'épopée spatiale de Christopher Nolan Interstellar (2014), une victime de meurtre dans la série policière phare New York Unité Spéciale, un collégien dans Homeland, entre autres. 


Quand soudain le choc Call Me By Your Name. Une scène d'ores et déjà culte où Elio/Timothée Chalamet veut attirer l'attention de Oliver/Armie Hammer sur le dancefloor sans savoir qu'il est en train de tomber amoureux. Nous sommes dans les années 80, la danse, la tenue et la musique donnent un relief fabuleusement kitsch à cette cristallisation. Et toute cette élégance apparente à la James Ivory, zébrée de réjouissant mauvais goût, constitue l'atout le plus sûr de Call me by your name.

Il a renoncé à ses revenus du dernier Woody Allen

Timothee Chalamet sera à l'affiche de A rainy day in New York, le prochain Woody Allen face à Elle Fanning, Jude Law et la pop-star Selena Gomez. Un film d'ores et déjà entaché de polémique...


Dans un message posté sur son compte Instagram, Timothée Chalamet a indiqué avoir récemment "appris qu'un bon rôle n'est pas le seul critère pour accepter un boulot" : "C'est devenu beaucoup plus clair pour moi ces derniers mois, après avoir assisté à la naissance d'un mouvement puissant qui veut mettre fin à l'injustice, à l'inégalité et par-dessus tout, au silence", a-t-il écrit en référence au mouvement anti-harcèlement #Metoo, né dans la foulée des révélations sur le producteur de cinéma Harvey Weinstein.

Totalement dans son époque, Chalamet a précisé "ne pas pouvoir", pour "des raisons contractuelles", parler "directement" de sa décision de travailler l'été dernier sur le film de Woody Allen. Mais "je ne veux pas tirer profit de mon travail sur ce film", a-t-il souligné, "et pour cela je vais faire don de la totalité de mon salaire à trois associations" d'aide aux victimes de harcèlement sexuel, dont la jeune "Time's Up"

Outre Call me by your name, on verra Timothée Chalamet cette année dans le western Hostiles aux côtés de Christian Bale et dans Lady Bird (qui sort le même jour que Call me by your name) où, dans un autre registre, il incarne le boyfriend francophile, intellectuel et goujat de l'héroïne Saoirse Ronan. Du haut de ses 22 ans, l'avenir lui appartient. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter