"Très bon polar", "malin" mais "ridicule", "pas très crédible" : "Captives" ne fait pas l'unanimité

Avec son film "Captives", c'est la sixième fois que le canadien Atom Egoyan se présente en compétition à Cannes. Si le polar est "efficace", à l'issu de la projection presse, les journalistes lui reprochent des "invraisemblances" et de n'être "pas très crédible".
CINÉMA

Avec son film "Captives", c'est la sixième fois que le canadien Atom Egoyan se présente en compétition à Cannes. Si le polar est "efficace", à l'issu de la projection presse, les journalistes lui reprochent des "invraisemblances" et de n'être "pas très crédible".
Lire et commenter