Trump vs. les musulmans : l’actrice iranienne Taraneh Alidoosti boycotte la cérémonie des Oscars

Trump vs. les musulmans : l’actrice iranienne Taraneh Alidoosti boycotte la cérémonie des Oscars

CONTRE-ATTAQUE - Alors que Donald Trump vient d’annoncer sa volonté de suspendre l’entrée des ressortissants de 7 pays musulmans sur le sol américain, l’actrice iranienne Taraneh Alidoosti s’indigne. Et déclare qu’elle ne participera pas à la prochaine cérémonie des Oscars pour laquelle son film, "Le Client", est nommé.

Les paillettes d’Hollywood ? Un autre jour. Vedette du film son compatriote Asghar Farahdi, Le Client, nommé à l’Oscar du meilleur film étranger, la comédienne iranienne Taraneh Alidoositi devait se rendre à Los Angeles le 26 février pour participer à la grande fête du cinéma mondial. La volonté de Donald Trump de suspendre l’entrée des ressortissants de plusieurs pays musulmans, dont l’Iran, lui a fait changer d’avis.

"L’interdiction des visas pour les Iraniens décidée par Trump est raciste", écrit-elle dans un message publié sur son compte Twitter. "Que ça inclut un événement culturel ou non, je n’assisterai pas à la cérémonie des Oscars 2017 en signe de protestation." Bref même si l’équipe du film bénéficie d’une exception à la règle, la jeune femme entend rester solidaire du peuple iranien.

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

D’après un décret nommé "Protéger la nation d’attaques terroristes par des étrangers" dont le Washington Post vient de publier une copie, le gouvernement américain suspendra bientôt pour un mois l’arrivée sur son territoire de ressortissants de sept pays musulmans : l’Irak, l’Iran, la Libye, la Syrie, la Somalie, le Soudan et le Yémen. "Ce n’est pas une interdiction contre les musulmans mais cela concerne des pays qui ont beaucoup de terrorisme", a expliqué Donald Trump sur ABC.

Une actrice qui n'a pas peur d'exprimer ses convictions

Le cinéaste Asghar Farahdi va-t-il emboîter le pas de sa vedette ? Taraneh Alidoosti, elle, se montre fidèle à sa réputation d’actrice engagée. En juin dernier, la presse conservatrice iranienne lui avait reproché le tatouage d’un symbole féministe à son poignet, dévoilé lors d’une conférence au retour du Festival de Cannes où Le Client avait reçu le prix d'interprétation masculine et le prix du scénario. Taraneh Alidoosti n'avait pas tardé à leur répondre sur Twitter : "Gardez votre calme. OUI je suis une féministe. Une féministe est une personne qui croit en l'égalité politique, sociale et économique entre les sexes." 

Dans Le Client, Taraneh Alidoosti interprète une comédienne de théâtre iranienne qui joue avec son compagnon dans une adaptation locale de Mort d’un commis voyageur, la pièce d’Arthur Miller, lorsqu’elle est victime d’une agression dans son nouveau logement. Le début d’un drame psychologique sur fond de tabou de la chair dans la société iranienne.

En vidéo

Bande annonce du film "Le client"

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : Tokyo suspend les nouvelles réservations aériennes vers le Japon pour un mois

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

"Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour sur TF1

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.