Ce Français est bien placé pour réaliser le prochain James Bond

Ce Français est bien placé pour réaliser le prochain James Bond

DirectLCI
COULISSES – Après le départ surprise du réalisateur Danny Boyle le mois dernier, les producteurs du prochain James Bond s’activent pour lui trouver un remplaçant. Trois noms circulent, parmi lesquels celui du cinéaste français Yann Demange. Explications.

Si le prochain James Bond est aussi bon que sa genèse est compliquée, alors ce sera un chef d’œuvre. Après avoir obtenu l’accord de Daniel Craig pour un cinquième volet, moyennant finances, les producteurs de la célèbre saga pensaient avoir fait le plus dur. A la suite du départ de Sam Mendes, aux commandes de "Skyfall" et "Spectre", les candidats à la réalisation de "Bond 25" ne manquaient en effet pas. Après plusieurs mois de rumeurs, les patrons de la franchise avaient officialisé en mai dernier le recrutement de Danny Boyle, l’auteur Oscarisé de "Slumdog Millionnaire", de "Trainspotting" ou encore "28 jours plus tard".


Le tournage devait débuter en décembre, pour une sortie au Royaume-Uni en octobre 2019. Et puis surprise : le 21 août dernier, les producteurs Michael G. Wilson et Barbara Broccoli, associés à Daniel Craig, annoncent sur Twitter le départ du cinéaste en raison de "différends créatifs". En off, il se murmure que le scénario proposé par Danny Boyle et son fidèle collaborateur John Hodge a fait grincer des dents.

Un épisode d'ores et déjà maudit ?

Certaines sources évoquent notamment un désaccord au sujet du rôle du méchant, proposé à l’acteur polonais Tomasz Kot, qu’on verra bientôt dans "Cold War", l’un des plus beaux films du dernier Festival de Cannes. D’autres laissent entendre que l’hypothèse de tuer 007 à la fin du film aurait eu raison de la collaboration avec Danny Boyle… 


Pour le remplacer, trois candidats émergent, comme le révèle le magazine professionnel "Variety". Dont deux noms jamais évoqués jusqu’ici. Il y a tout d’abord la Britannique S.J. Clarkson, réalisatrice de séries expérimentée qui a officié sur "Dr House", "Dexter", "Banshee", "Jessica Jones" ou encore "Orange is the New Black"… Elle a récemment été engagée par la Paramount pour diriger le prochain "Star Trek". Mais le projet est au point mort, en raison d’un différend financier avec certains acteurs. Si elle est engagée, elle serait la première femme à réaliser un épisode James Bond.

Son compatriote Bart Layton est également dans les radars des producteurs. Issu du documentaire, il s’était illustré en 2012 avec "The Imposter", un docu fiction sur Frédéric Bourdin, usurpateur de centaines d’identités de 1990 à 2005. Son deuxième film, "American Animals", a fait sensation au dernier Festival de Sundance. Il raconte l’histoire vraie du braquage d’une œuvre d’art  par une bande d’étudiants. Son défaut ? Il n'a jamais travaillé sur un film à très gros budget.


Le troisième et dernier candidat se nomme Yann Demange. Ce Français d’origine algérienne est un Britannique d’adoption puisqu’il vit à Londres depuis l’âge de 2 ans. Il y a réalisé plusieurs épisodes de séries télé avant de frapper fort en 2014 avec l'impressionnant "71’", son premier long-métrage consacré à un épisode sombre du conflit en Irlande du Nord. Avant le recrutement de Danny Boyle, il avait déjà été approché par Barbara Broccoli et Michael G. Wilson.

En vidéo

Rebondissements autour de la saga James Bond

Travailler vite

Yann Demange vient de terminer "White Boy Rick", son nouveau film avec Matthew McConaughey, en salles aux Etats-Unis le 14 septembre prochain. L’histoire vraie d’un ado de Detroit qui, après avoir travaillé pour l’un des plus importants réseaux de trafiquants de drogue aux Etats-Unis dans les années 1980, sera recruté comme informateur par le FBI. Signe de leur intérêt, les producteurs de la saga James Bond auraient demandé à voir le film dans les prochains jours. S'il était retenu, Yann Demange serait le premier non anglo-saxon a décroché l'un des jobs les plus convoités du cinéma.


Mais quel que soit le choix définitif, l’heureux élu(e) devra travailler vite. Officiellement, la date de sortie de "Bond 25" n’est pas repoussée. D'abord parce que le nouveau réalisateur pourrait s’appuyer sur un premier scénario écrit par Neal Purvis et Robert Wade, le duo qui a officié sur tous les épisodes depuis "Le Monde ne suffit pas". De même que le début du tournage serait maintenu pour décembre. En début de semaine, la presse américaine annonçait en effet que Daniel Craig s’était mis d’accord avec le réalisateur Rian Johnson ("Star Wars 9") pour tourner en novembre prochain "Knives Out", un polar à petit budget, juste avant d’enchaîner avec la nouvelle mission de 007.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter