Une suite qui dérange : ces cinq films qui donnent envie d’agir

Une suite qui dérange : ces cinq films qui donnent envie d’agir

TENDANCE – Le 27 septembre, "Une suite qui dérange : le temps de l’action" sortira dans les salles de cinéma. L’occasion pour LCI de vous conseiller cinq films qui, comme ce documentaire écolo avec Al Gore, inspirent et incitent à vouloir bouger les choses.

Une vérité qui dérange 

En 2006, Al Gore alertait déjà sur les dangers du réchauffement climatique dans ce film édifiant de Davis Guggenheim, auréolé de l’Oscar du meilleur documentaire. Avec ce long-métrage et ses conférences de sensibilisation, l’ex -vice président a suscité des vocations. Il  anime encore aujourd’hui des séances de formation dans le monde entier pour que d’autres ambassadeurs puissent elles aussi relayer son message environnemental.

Demain

2015. L’actrice-réalisatrice Mélanie Laurent et Cyril Dion, co-créateur du Mouvement Colibris avec Pierre Rabhi, coréalisent un documentaire écolo qui, au lieu d’alerter, met en avant les solutions possibles pour un changement responsable en matière d’économie, d’éducation, de politique, d’énergie ou d’agriculture.. Un parti pris très positif et un film très inspirant pour envisager un avenir meilleur pour notre planète et ses habitants.  

Moi, Daniel Blake

Palme d’or 2016, le long-métrage de Ken Loach mettait en scène les déboires d’un menuisier sexagénaire avec le Pôle emploi anglais refusant de l’indemniser malgré l’interdiction de son médecin de lui faire reprendre le travail. Centré sur les incohérences de l’administration, sur le désarroi des laissés-pour-compte mais aussi sur la solidarité des plus démunis, ce long-métrage broyait le cœur autant qu’il donnait envie de réformer le système ! 

Détroit

En salles le 11 octobre, le nouveau long-métrage de la réalisatrice Kathryn Bigelow (Démineurs, Zero Dark Thirty) revient sur les violences policières perpétrées contre de jeunes Afro-américains dans un motel de Détroit lors d’une vague d’émeutes en 1967. Violent, choquant, et résonnant malheureusement avec l’actualité, ce film coup de poing donne plus que jamais envie de s’engager contre les injustices et les discriminations.  

Citizenfour 

"Eteignez vos portables, déconnectez-vous, méfiez-vous de l’œil tout puissant". Après avoir vu ce documentaire oscarisé de Laura Poitras sur Edward Snowden, votre rapport aux écrans et à la toile ne sera plus jamais le même. Le lanceur d’alerte y épinglait en effet la politique de cybersurveillance des gouvernements allant à l’encontre du respect de la vie privée des citoyens. 

Une suite qui dérange : le temps de l'action avec Al Gore, dans les salles le 27 septembre 2017.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : pas de fêtes du Nouvel An à Rio de Janeiro

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.