Claude Lanzmann, le réalisateur de "Shoah", est mort à l’âge de 92 ans

DirectLCI
DISPARITION – Réalisateur de "Shoah", documentaire de référence sur l’extermination des juifs d’Europe par l'Allemagne nazie, Claude Lanzmann est mort à Paris ce jeudi 5 juillet, à l’âge de 92 ans, annonce "Le Monde".

Journaliste, écrivain, cinéaste et homme engagé, Claude Lanzmann est décédé jeudi 5 juillet à Paris, annonce Le Monde, qui a appris la triste nouvelle auprès de son entourage. Il était notamment le réalisateur de Shoah, film documentaire de près de 10 heures, tourné entre 1976 et 1981, qui donnait la parole aux témoins de l’extermination des juifs d’Europe par les Nazis. Sorti en 1985, le film avait décroché un César d’honneur en 1986.


A l’époque, Claude Lanzmann disposait de plus de 350 heures de pellicule. De nombreuses images et témoignages, inexploités pour Shoah, lui permettront de réaliser Un vivant qui passe" (1999), "Sobibor" (2001), "Le rapport Karski" (2010), "Le dernier des injustes" (2013) et enfin "Les Quatre sœurs" qui après une diffusion sur Arte en janvier dernier, est sorti en deux parties ce mercredi au cinéma.

Il n'y avait pas de producteur "assez fou" pour s'engager dans un projet d'une telle ampleur, ou dans une série de films comme ceux qui ont été réalisés par la suite, "et capable de donner l'argent, par-dessus le marché", expliquait l’intéressé dans un entretien accordé à l’AFP fin janvier. "Je m'en foutais, cela n'avait pas d'importance pour moi", ajoutait-il. "Finalement, pour moi, faire un film, c'était assez secondaire et ça, je ne l'ai pas compris tout de suite." 


Petit-fils d'immigrés juifs biélorusses, Claude Lanzmann était né le 27 novembre 1925 à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine) d'un père décorateur et d'une mère antiquaire. A 18 ans, il entre dans la Résistance, participant aux maquis d'Auvergne. Après la guerre, il part étudier la philosophie à Tübingen en Allemagne, devient lecteur de littérature française et de philosophie à l'Université Libre de Berlin.

A son retour en France, Claude Lanzmann gagnera sa vie, pendant des années, comme "rewriter", dans des journaux comme France-Dimanche ou France-Soir. En 1952, il rencontre Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre. Il devient leur ami et entre au comité de rédaction de la revue "Les Temps Modernes", fondée par le couple. Il vivra une histoire d'amour de 7 ans avec la philosophe féministe. 


Grand défenseur de l'Etat d'Israël, l'auteur de "Pourquoi Israël" dénonçait avec force "l'antisionisme", l'"un des masques de l'antisémitisme", disait-il à l'AFP en 2015. Père de deux enfants, dont l'un, Félix, est décédé l'an dernier d'un cancer à l'âge de 23 ans, il a été marié avec la comédienne Judith Magre, avant de divorcer et de se remarier deux fois.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter